duendepr.com actualité François Bauchet

Lignr Roset&Cinna25580.tif

Après la présentation exclusive au 67 rue Réaumur du nouveau sofa Manarola signé Philippe Nigro (ci-dessus), voici une sélection de nouveautés Ligne Roset dévoilées lors du dernier salon Maison & Objet à retrouver très vite chez Ligne Roset RéaumurLire la suite…

 

François Bauchet distille son élégance minimale avec une exposition personnelle à la galerie Kreo intitulée “cellae” (rangements et tables),  une présentation à Maison & Objet d’une collection de tissus d’ameublement éditée par la maison Thévenon,  ainsi qu’un système de rangement pour Super-ette et enfin l’édition par Kreo d’un collier en série limité.

Lire la suite…

 

Super-ette a profité de Maison & Objet pour dévoiler ses nouveautés 2013  signées Guillaume DelvigneFanny Dora, Eric Jourdan, François Bauchet et Tomas Kral.

Lire la suite…

 


Retour sur la scénographie de la dernière Biennale de St Etienne par François Bauchet et Benjamin Graindorge à l’heure d’un bilan toujours plus qualitatif pour cet événement culturel design unique au monde piloté cette année par Constance Rubini. Une profusion de point de vue sur une pratique aussi insaisissable qu’omniprésente que les scénographes se sont attachés à rendre limpide. Ce qui n’était pas la moindre des performances !

Lire la suite…

 


Initié par N°111 avec François Bauchet et Eric Jourdan, le Quatrième Mur était l’une des expositions off qui a créé l’événement lors de la Biennale de St Etienne 2010. Dans un ancien cinéma et sous ce mystérieux intitulé, trois ex- étudiants stéphanois invitaient deux de leurs ex-professeurs pour une expo collective en forme d’hommage-remerciements-transmission pour un résultat où les professeurs n’ont pas à rougir de leurs élèves, et vice versa. L’installation mettait en scène des objets du quotidien qui, par leurs dessins et leurs différentes échelles, venaient rythmer et composer l’espace scénique. L’objectif était d’amener le spectateur à observer les objets de notre environnement domestique sous un nouvel angle et à reconsidérer la relation des objets entre eux.

Lire la suite…

 

Toute l’actualité de Mathieu Lehanneur, François Bauchet, Benjamin Graindorge, Naço, eliumstudio, Eric Jourdan, Frédéric Ruyant, Specimen, John Doe, Pierre Favresse, Transplant et N°111 durant cette Biennale 2010 est à découvrir ici et maintenant juste en dessous… Lire la suite…

 


Est-il possible d’éprouver sereinement la fascination primale et la chaleur d’un feu à Paris en 2010 ? Est il possible que ce symbole du premier pas de l’homme vers la civilisation soit autorisé à revenir dans nos villes ? A l’approche de l’hiver, Duende Studio et François Bauchet s’associent pour proposer une cheminée urbaine conçue pour offrir du feu aux parisiens avec un maximum de sécurité. Un nouveau mobilier pour la ville dont le financement du prototype est ouvert dès maintenant à la coproduction : nous appelons toute personne intéressée par ce projet à participer via une promesse de don afin de réunir les 10 000 euros nécessaires à la fabrication du prototype.

Lire la suite…

 


Avec “Domestic Ponds” à la galerie BSL, Duende Studio clôt son cycle de recherche sur les points d’eau domestiques amorcé en 2008 par “Local River” en tandem avec Mathieu Lehanneur. Ce cycle est la part la plus vernaculaire d’une fascination plus large pour les objets vivants au sens propre, c’est-à-dire les objets qui utilisent ou manipulent des organismes vivants dont l’exposition “Eden ADN, design génétique” avait posé les bases en 2006 à la Biennale de St Etienne.   Lire la suite…

 

Avec la gamme de rangement “Roman” et la petite chaise “Elsa” pour Cinna, François Bauchet se confronte avec brio à l’exercice le plus difficile de l’édition : la relecture de standards commerciaux ultra balisés. Il en tire deux projets aussi évident par leur dessin qu’innovant par leur construction et leur sens du détail.

roman2noir Lire la suite…

 

bauchet-clou

Deux nouveaux projets de François Bauchet. Le système de rangement “Claustra” pour la galerie Kreo et les bornes urbaines “Clous” dont les premiers modèles sont installés sur le parvis de la gare de St Etienne.

“CLOUS”
Bornes urbaines en fonte

Partie intégrante du vocabulaire urbain, les clous trouvent avec François Bauchet une nouvelle formalisation qui s’intégre tout naturellement à la ville. Plus question de seulement traverser plus ou moins dans les clous, vous pourrez désormais vous y asseoir.
fb-cit
Ces bornes permettent de se reposer un instant, poser son sac, passer un coup de fil. Disséminées dans l’espace urbain ou, au contraire, rapprochées de façon plus dense, elles deviennent des points de rencontre dans la ville. D’autres, plus hautes, sont des bornes dissuasives pour la circulation automobile.

Assise : h : 56 cm
Borne dissuasive: h : 92 cm
Matériau : fonte

Les bornes “Clous” sont désormais au catalogue d’GHM, éditeur spécialisé en mobilier urbain.

“CLAUSTRA”
Edition limitée Galerie kreo (2008)

claustra-1
©Fabrice GOUSSET
COURTESY GALERIE KREO

« Claustra » est un meuble-bibliothèque modulable qui permet de redéfinir des espaces. Il est constitué d’éléments identiques qui se superposent en se croisant, à la manière d’un mur de briques, tout en ménageant une transparence globale de la construction. Ce type d’assemblage permet de créer différentes configurations, allant du meuble droit, simple, à la micro-architecture, beaucoup plus complexe, et donne lieu, à chaque fois, à la création d’un meuble de forme et de dimension différentes, générant des espaces plus ou moins clos, des îlots intimes, voire confinés.
claustra-c7b
La façon dont on l’utilise permet, en effet, de passer d’une construction très ajourée à un cloisonnement opaque, lorsque celui-ci est rempli de livres. C’est un système libre, facilement appropriable. À la manière d’une accumulation spontanée, « Claustra » est une construction vivante et légère. Le raffinement de l’essence – du pin d’Orégon –, la disposition des assemblages et l’échelle des pièces de bois le figent dans un équilibre paradoxal.
Constance Rubini
claustra-c8

* * *

fbcouleur
François Bauchet, designer est né en 1948 à Montluçon (France). Il a fait ses études à l’École des beaux-arts de Bourges. De 1978 à 1982, il a été chargé de cours à l’École des beaux-arts de Mâcon. Depuis 1982, il enseigne à l’École des beaux-arts de Saint-Étienne. En 1983, son premier projet, réalisé avec le soutien du VIA et baptisé « C’est aussi une chaise », est présenté au Salon des artistes décorateurs (SAD). De 1984 à 1998, il collabore avec la galerie Neotu. En 1987, il aménage les bureaux de la Fondation Cartier, à Jouy-en-Josas (78) et participe à la Documenta 8 de Kassel. S’enchaînent ensuite divers projets : vitrines et mobilier d’accueil du Centre d’art de Vassivière-en-Limousin, accueil du musée d’Art et d’Industrie de Saint-Étienne, mobilier d’exposition et café de la galerie du Jeu de Paume, à Paris, mobilier, passerelle et folie pour le parc du château d’Azay-le-Rideau… En 2000, le musée des Arts décoratifs de Paris organise une exposition personnelle autour de son travail. En 2001 puis en 2003, la Galerie kreo lui consacre deux expositions personnelles. En 2002, il est désigné « Créateur de l’année » au Salon du meuble de Paris. Ses meubles et objets sont actuellement édités par la Galerie kreo, Cinna, Ligne Roset, Ercuis, Haviland, GHM…
Ses œuvres appartiennent notamment aux collections permanentes du FNAC, Paris, du musée des Arts décoratifs, Paris, du musée du Design, Lisbonne…

Remerciements texte et photos galerie Kreo, Aurélie Julien, Constance Rubini

www.francoisbauchet.com

 
12