duendepr.com actualité

Alors que son centre de table “Dress” vient d’être édité par Domeau & Pérès, Benjamin Graindorge gagne le Audi Talents Award dans la catégorie design et présentera une gamme de miroirs intitulée “Courtoisie” chez Cinna en janvier prochain.
aquariumok

Paysage domestique (2007)
Aquarium

(more…)

 

Forum Diffusion met à la disposition des journalistes et prescripteurs une veille permanente de la sélection disponible au showroom sur http://nouveautesforumdiffusion.wordpress.com .

glasitalia01_angela_rendu

Pensé comme un outil dédié à vos besoins, cette mise en ligne vous présente plus de 50 pièces remises à jour en fonction des arrivages. Entre nouveautés brûlantes et classiques toujours d’actualité, vous pourrez y effectuer des recherches thématiques par typologies, pièces disponibles en shopping, couleurs, matériaux, designers et éditeurs.

Bonne visite !

(more…)

 

bauchet-clou

Deux nouveaux projets de François Bauchet. Le système de rangement “Claustra” pour la galerie Kreo et les bornes urbaines “Clous” dont les premiers modèles sont installés sur le parvis de la gare de St Etienne.

“CLOUS”
Bornes urbaines en fonte

Partie intégrante du vocabulaire urbain, les clous trouvent avec François Bauchet une nouvelle formalisation qui s’intégre tout naturellement à la ville. Plus question de seulement traverser plus ou moins dans les clous, vous pourrez désormais vous y asseoir.
fb-cit
Ces bornes permettent de se reposer un instant, poser son sac, passer un coup de fil. Disséminées dans l’espace urbain ou, au contraire, rapprochées de façon plus dense, elles deviennent des points de rencontre dans la ville. D’autres, plus hautes, sont des bornes dissuasives pour la circulation automobile.

Assise : h : 56 cm
Borne dissuasive: h : 92 cm
Matériau : fonte

Les bornes “Clous” sont désormais au catalogue d’GHM, éditeur spécialisé en mobilier urbain.

“CLAUSTRA”
Edition limitée Galerie kreo (2008)

claustra-1
©Fabrice GOUSSET
COURTESY GALERIE KREO

« Claustra » est un meuble-bibliothèque modulable qui permet de redéfinir des espaces. Il est constitué d’éléments identiques qui se superposent en se croisant, à la manière d’un mur de briques, tout en ménageant une transparence globale de la construction. Ce type d’assemblage permet de créer différentes configurations, allant du meuble droit, simple, à la micro-architecture, beaucoup plus complexe, et donne lieu, à chaque fois, à la création d’un meuble de forme et de dimension différentes, générant des espaces plus ou moins clos, des îlots intimes, voire confinés.
claustra-c7b
La façon dont on l’utilise permet, en effet, de passer d’une construction très ajourée à un cloisonnement opaque, lorsque celui-ci est rempli de livres. C’est un système libre, facilement appropriable. À la manière d’une accumulation spontanée, « Claustra » est une construction vivante et légère. Le raffinement de l’essence – du pin d’Orégon –, la disposition des assemblages et l’échelle des pièces de bois le figent dans un équilibre paradoxal.
Constance Rubini
claustra-c8

* * *

fbcouleur
François Bauchet, designer est né en 1948 à Montluçon (France). Il a fait ses études à l’École des beaux-arts de Bourges. De 1978 à 1982, il a été chargé de cours à l’École des beaux-arts de Mâcon. Depuis 1982, il enseigne à l’École des beaux-arts de Saint-Étienne. En 1983, son premier projet, réalisé avec le soutien du VIA et baptisé « C’est aussi une chaise », est présenté au Salon des artistes décorateurs (SAD). De 1984 à 1998, il collabore avec la galerie Neotu. En 1987, il aménage les bureaux de la Fondation Cartier, à Jouy-en-Josas (78) et participe à la Documenta 8 de Kassel. S’enchaînent ensuite divers projets : vitrines et mobilier d’accueil du Centre d’art de Vassivière-en-Limousin, accueil du musée d’Art et d’Industrie de Saint-Étienne, mobilier d’exposition et café de la galerie du Jeu de Paume, à Paris, mobilier, passerelle et folie pour le parc du château d’Azay-le-Rideau… En 2000, le musée des Arts décoratifs de Paris organise une exposition personnelle autour de son travail. En 2001 puis en 2003, la Galerie kreo lui consacre deux expositions personnelles. En 2002, il est désigné « Créateur de l’année » au Salon du meuble de Paris. Ses meubles et objets sont actuellement édités par la Galerie kreo, Cinna, Ligne Roset, Ercuis, Haviland, GHM…
Ses œuvres appartiennent notamment aux collections permanentes du FNAC, Paris, du musée des Arts décoratifs, Paris, du musée du Design, Lisbonne…

Remerciements texte et photos galerie Kreo, Aurélie Julien, Constance Rubini

www.francoisbauchet.com

 

01-match-radio3

Il y a six ans, la petite radio de voyage “Match” était sélectionnée pour devenir l’objet cadeau et symbole de la Biennale de St Etienne 2002. Editée par AreaPlus, distribuée par Muji et Habitat, publiée dans le Design Year Book 2007, “Match” confirme la démarche de Pezzini dans sa pérennité. Une approche basée sur de petits déplacements fonctionnels qu’il a depuis appliqué à plusieurs typologies d’objets de notre vie quotidienne, à découvrir ci dessous.

(more…)

 

symbio-pers1Déjà distingué par un label Observeur du design, le téléphone Symbio s’affirme comme l’un des produits emblématiques dessinés par eliumstudio à la suite d’icônes comme la radio Tykho pour Lexon. Un succès tel que Thomson présentera Symbio à la Biennale de St Etienne et en profite pour mettre en ligne un site dédié à ce téléphone qui rénove les codes du genre.

Nouvelle image, nouveaux codes, Symbio est un combiné domestique précurseur dans les innovations qu’il propose : un son haute-fidélité, les radios internet et de nouveaux services. eliumstudio offre une réinterprétation de l’archétype du téléphone dans une expression sobre, élégante et légère, tout en garantissant un confort optimal : grand écran, prise en main et pose et calage facile sur l’épaule.

symbio-combin

Symbio
Téléphone sans fil & radio internet
Editeur : Thomson
Année de production : 2008

http://www.thomson-symbio.fr

Fidèle à sa recherche de sens et d’harmonie bien au delà des tendances furtives, elium continue d’explorer de nouvelles formes et de nouvelles références dans les domaines du luxe et de la grande distribution. Fondée en 2001, l’agence spécialisée en design industriel compte aujourd’hui de nombreux produits phares pour des marques comme Rowenta, Cinna, Thomson, Lexon, L’ Oréal, Toto ou Hermès.
Une expertise rare puisqu’ elium poursuit un questionnement sur la sémantique des objets quotidien avec une maîtrise égale de l’industrie et de l’artisanat. Une quête de l’essentiel qui sait donc négocier avec élégance les contingences du réel et qui promet des projets passionnants au moment où l’agence se ré-ouvre aux champs du mobilier et de la scénographie.
Retour anti trous de mémoire, ci dessous, avec quelques pièces incontournables.

tykho-radio_anisok
Lexon Tykho radio

Radio AM/FM
Editeur : Lexon (1998)

Radio étanche intégralement en caoutchouc élastomère. Tykho permet une écoute dans la salle de bain ou la piscine. Simplicité des commandes qui joue sur l’élasticité du matériau, de même pour la membrane du haut-parleur.

Distinction : Collection MOMA et Centre Pompidou


calorstructure-def

Calor Structure

Tondeuse rechargeable pour cheveux et barbe
Editeur : Calor (2007)

Un produit à l’innovation forte et unique par la création d’un principe breveté de lame motorisé qui garantit un usage sûr, ultra précis et performant.


chaise-longue-omni1

Quid novi Omni

Chaise longue de salon
Editeur : Quid novi (2004)

L’ épuration d’un standard du mobilier pour un maximum d’élégance, de confort et de luxe. Support en acier ressort chromé. Siège recouvert de cuir avec piqûres sellier

Distinction : Label VIA 2004

douche-totoRenesse
Gamme de robinetterie de luxe & Accessoires
Editeur : TOTO LTD (2007)

Ligne de robinetterie et d’accessoires de luxe pour la salle de bain en laiton chromé.
Pureté et sobriété pour exprimer une technologie maîtrisée.
Ci-dessus, douche murale extra plate et robinet mitigeur au mécanisme encastré permettant une extrême finesse des formes.

equipe-eliumeliumstudio (de gauche à droite) Marc berthier, Gilles Caillet, Elise Berthier, Frédéric Lintz et Pierre Garner. Fondé en 2001 à Paris, eliumstudio est un studio de design spécialisé dans le design industriel qui explore le luxe et la grande distribution, de la pièce unique au produit de grande série. Le studio revendique notamment une forte activité en design global, design produit et design d’espace. elium cherche toujours à développer un design fort en image et en concept. Sa philosophie de la Légèreté s’exprime en termes de Liberté, Mobilité, Economie, Ecologie et Technologie. Attaché à son statut de petite structure, eliumstudio a une organisation entièrement tournée vers la création et l’innovation. dont la complémentarité de 5 personnalités venues de l’architecture, du design et de la mode assure une production riche.

www.eliumstudio.com

 

Reconnu pour son travail sur la stratégie produits et les nouveaux matériaux, Gabriele Pezzini a consacré une bonne part des années 2000 à la conception d’expositions de recherche qui lui permettront d’approfondir ses analyses sur la perception et la contamination des objet dans notre vie quotidienne. Versant essentiel dans sa carrière de designer, en marge des produits de grande série qu’il a l’habitude de concevoir, les pièces uniques ou édités nées de ces expositions résument les petits déplacements conceptuels qu’il fait subir au design. Une approche totale de ce métier qui n’est certainement pas étrangère à son parcours, puisqu’il vient d’être nommé au poste de Design Manager à la Direction Artistique Générale de la Maison Hermès.
(more…)

 

Fidèle à son approche généraliste et innovante, l’agence Fritsch & Associés présentera un panel de ses derniers projets lors de la prochaine Biennale internationale design de St Etienne. Un voilier, un vélo, du matériel d’équitation et du mobilier, soit quatre prototypes pour une commande qui démontrent toujours avec la même vigueur un sens du dessin au plus près de la fonction. Et toujours avec le même enthousiasme un sens de l’innovation qui sait prendre les devants sur la demande du marché.

Class 2M : Un quillard élégant et innovant

Minimaliste et épuré, le Class 2M est un voilier destiné à la navigation sur des plans d’eau protégés. Sa voile de libellule translucide, son cockpit spacieux et dégagé ainsi que ses grandes qualités nautiques font de ce day-boat un choix idéal pour les promenades seul ou en famille. Véritable innovation sur un quillard de ce type, il possède une quille relevable, qui permet de le mettre à l’eau et de le transporter facilement, idéal pour les régates entre club.

Le Class 2M sera également présenté en condition de navigation à Nautique Sèvres
Le samedi 25 octobre à partir 14H00
Parc Nautique de l’Ile de Monsieur
4 rue de St Cloud
92310 Sèvres

Renseignements : Agence Fritsch & Associés 01 39 19 42 06

Gamme de mobilier BEE

Mobilier eco conçu, la gamme BEE est réalisée à partir de fibre de bambou. Légère, résistante et pensée pour l’intérieur comme l’extérieur, la structure alvéolaire sur le principe de l’aile d’avion permet d’utiliser un minimum de matière. Un paradoxe fonctionnel où l’univers de l’aviation est ici utilisé pour ses qualités écologiques, loin de ses travers de surconsommation et de rejets polluants.

Vélo B20

Aucun paradoxe ou second degré avec B2O. En utilisant la force musculaire de son utilisateur alliée aux qualités de résistance de la fibre de bambou, il représente certainement l’un des moyens de transport les plus écologique au monde. Artisanal par son matériau, efficace par son design, le freinage est assuré par rétro pédalage et le passage des huit vitesses se fait au moyeu, un choix technique qui renforce la notion d’épure du dessin.

Lampe 3L

Adoptant la technologie des leds à faible consommation d’énergie, 3L repose sur le principe de deux bras articulés équilibrés apportant une grande douceur de manipulation. Une vision anthropomorphique et poétique, comme un étirement suave au moment du réveil, 3L est pensée selon deux positions distinctes. Eteinte et repliée sur elle-même, elle offre une configuration spatiale minimaliste, tandis que déployée, elle permet une grande latitude de mouvement pour s’adapter aux différents contextes de travail.

La lampe 3L a bénéficié d’une Aide à projet VIA 2008.

Gamme d’étriers par clipage et chaussures “FREE JUMP”

La société Free Jump repose sur une innovation majeure dans le domaine de l’étrier : un système de fixation par clipage de la chaussure sur l’étrier comme sur une pédale de vélo ou une fixation de ski permettant en cas de chute de libérer automatiquement le pied du cavalier. Un système qui équipe d’ores et déjà plusieurs professionnels.
L’agence Fritsch associés a développé la gamme d’étriers X’ up et Soft’ up avec une branche en acier commune. Cette branche de très haute résistance est intégrée dans une coque en plastique injectée démontable en fin de vie du produit pour le recyclage. La chaussure a été dessinée en harmonie avec les étriers avec une forme au plus près du pied pour un maximum de confort et de sensation notamment grâce à une semelle en Pebax. Un système de mini chaps associé à la chaussure permet de satisfaire à un grand nombre de morphologie sans recourir au sur mesure.

L’ensemble de ces projets seront présentés à la Biennale internationale design de St Etienne
Du 15 au 30 novembre 2008
Exposition “Flight number ten”
Manufacture Bâtiment H

http://biennalesaint-etienne.citedudesign.com

Fondée en 1993, l’agence Fritsch & Associés revendique un équilibre entre créativité et réalité industrielle. Une posture qui peut paraître évidente, mais qui exige un dialogue avec tous les départements de l’entreprise ainsi que la capacité de s’en affranchir pour déclencher seul certains projets plus prospectifs. Depuis son atelier de Conflans St Honorine, l’agence renoue ainsi avec l’imaginaire collectif du designer manipulant matière et nouvelles idées loin des seules contingences du pur style. Distingué sept fois par l’Observeur du design (Kayak Bic sport, RATP, Chronoexpo 2, …), Fritsch & Associés a fait l’objet de trois appels à projets VIA (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement) et compte des références industrielles renommées comme SAGEM, RATP, HERMES ou OTIS pour lesquelles l’agence réalise de nombreux projets et études depuis sa création.

www.fritsch-associes.com

 

A l’occasion du cinquantième anniversaire du classique d’Arne Jacobsen, Fritz Hansen propose une série spéciale limitée à 1958 exemplaires en cuir blanc, ainsi qu’un tarif spécial anniversaire à 1958 Euros sur les modèles finition tissu à découvrir chez Forum Diffusion dès le 31 octobre 2008.

À l’origine, la chaise Cygne a été créée par Arne Jacobsen pour meubler le salon de l’hôtel Royal SAS à Copenhague, l’un des principaux projets architecturaux de Jacobsen. Jacobsen y a tout conçu, depuis l’immeuble lui-même jusqu’aux meubles et aux équipements. Le succès de cette chaise enveloppante, aux courbes aussi accueillantes que confortables, n’a cessé de croître depuis son édition par Fritz Hansen. (more…)

 

archipel-webAvant leur nouvelle installation pour l’exposition “French Touch” durant la Designer’s week à Tokyo en octobre, la rentrée du tandem d’architecte et réalisateur français Electronic Shadow est à l’image de leur projet éditorial : hybride et pluridisplinaire. Naziha Mestaoui, architecte et Yacine Ait Kaci, réalisateur multimédia. Les compétences de ses fondateurs résument tout entier le projet d’Electronic Shadow : la fusion de l’espace construit et de l’image numérique dans un contexte où « La taille de l’habitat ne cesse de diminuer tandis que la surface des écrans ne cesse de croître (home cinéma) ». Avec Electronic Shadow l’architecture devient une réalité augmentable à l’infini, un support de projection interactif, dont l’interface, le centre, reste pourtant toujours l’habitant ou le visiteur, entité organique de chair, de sang et d’imagination.

EX-ILES
Youniverse | Biennale d’Art Contemporain de Séville 2008
Du 2 octobre 2008 au 11 Janvier 2009

A l’invitation de Marie-Ange Brayer, curatrice de la section Architecure,
Electronic Shadow présente Ex-îles, à la Charteuse, l’endroit même où Christophe Colomb prépara son voyage.
Curateur général: Peter Weibel, ZK

Ex-îles est une installation interactive composée d’un bassin de cinq mètres sur deux de vingt centimètres de haut rempli d’eau lumineuse et d’une extension numérique sur internet. De chaque côté du bassin se trouvent deux îles, l’une cercle de lumière sur le sol est ” réelle “, l’autre dans l’eau virtuelle. Lorsqu’un visiteur entre dans la lumière de l’île réelle, il produit une ombre naturelle qui est ” projetée ” dans le bassin sous la forme d’une silhouette lumineuse qui parcourt la distance du bassin en nageant, laissant derrière elle une ligne qui se dessine d’une île à une autre. La ligne dessinée par la présence d’un visiteur correspond à la trajectoire empruntée par l’ombre lumineuse dans l’eau. Les visiteurs peuvent également interagir à distance à partir d’internet et créer avec les visiteurs réels une forme qui se matérialise entre réel et virtuel dans l’exposition et sur le site.
http://www.electronicshadow.com/exiles

FUTURINÔ>>
Rinôçérôse / Electronic Shadow
Chorégraphie : Rita Cioffi
Spectacle en avant-première à Montpellier
27 septembre 2008 avant la tournée en 2009

Après une première date espagnole à Valencia et une à venir à Buenos Aires, futurinô>> était présenté samedi soir à Montpellier devant 10 000 spectateurs dans une première version avant la tournée 2009. Un voyage autant qu’un concert, trois actes, une ville imaginaire et des tableaux en temps réel entièrement interactifs qui s’enchainent au rythme de la musique, futurinô>> est une plongée dans le spectacle de demain entre art et musiques actuelles.
http://www.electronicshadow.com/futurino

DOUBLE VISION
Carolyn Carlson et Electronic Shadow, spectacle chorégraphique visuel
Biennale de la danse de Lyon
Jusqu’au 30 septembre 2008

Née d’une rencontre entre la chorégraphe étoile Carolyn Carlson et les deux créateurs d’Electronic Shadow, cette performance d’un nouveau type se lit comme un poème visuel et sonore sur la relativité de nos perceptions. La scène prend vie par la gestuelle unique de Carolyn Carlson, l’espace devient l’écho du corps, les costumes gigantesques la peau d’une image en mouvement perpétuel. Le spectacle sera programmé l’année prochaine au Brésil dans le cadre de l’année de la France.

Conception / scénario
Carolyn Carlson et Electronic Shadow
Chorégraphie et interprétation
Carolyn Carlson
Scénographie et image
Electronic Shadow
Musique
Nicolas de Zorzi
Co-production
CCN de Roubaix / iDEALiD / La Condition publique

BISSEXTILES
Installation interactive d’eau et d’image
Vente aux enchères chez Sotheby’s Hong Kong
5 octobre 2008, 7:00 PM

Après un an d’expositions à travers toute la Chine, Bissextiles termine son périple lors d’une vente aux enchères où seront proposées la plupart des oeuvres exposées au profit de l’association Right to play. Crée à l’occasion des Jeux Olympiques de Pékin, Bissextiles est une installation interactive symbolisant le lien invisible entre les hommes dans une géographie imaginaire où l’eau a valeur de mémoire universelle et de vibration primale.
http://www.electronicshadow.com/bissextiles

Electronic shadow. Naziha Mestaoui, architecte et Yacine Ait Kaci, réalisateur multimédia. Les compétences de ses fondateurs résument tout entier le projet d’Electronic Shadow : la fusion de l’espace construit et de l’image numérique dans un contexte où « La taille de l’habitat ne cesse de diminuer tandis que la surface des écrans ne cesse de croître (home cinéma) ». Avec Electronic Shadow l’architecture devient une réalité augmentable à l’infini, un support de projection interactif, dont l’interface, le centre, reste pourtant toujours l’habitant ou le visiteur, entité organique de chair, de sang et d’imagination. Car s’il est tentant de faire appel au vocabulaire prospectif immédiatement intimidant (cyborgs, hybridation du virtuel et du réel, avatars numériques,…), les installations d’Electronic Shadow utilisent avant tout des thèmes archaïques et universels : l’eau (« Ex-îles »), le feu (« Focus »), la mémoire , et sont inscrites dans la tradition de l’image peinte ou transfigurée par la lumière à même l’habitat. C’est peut-être finalement du côté de la magie, et donc de la technologie cachée qu’il faut regarder pour comprendre l’approche transdisciplinaire du tandem : art, architecture, design et spectacle vivant. Autant de domaines où l’enjeu reste le même : magnifier le réel en cachant la technique, le « truc », qui émerveillera le spectateur-utilisateur.
En axant sa production sur deux piliers fondamentaux, la création artistique d’un côté et la mise en pratique au quotidien de ses recherches dans les contextes plus traditionnels de la commande, architecture, design, scénographie, Electronic Shadow a multiplié expositions artistiques à travers le monde (MOMA à New York, le Centre Georges Pompidou et l’Espace Electra à Paris, le Metropolitan Museum of Photography de Tokyo, le MOCA de Shanghai…) et propositions innovantes.
C’est dans cet esprit que sera mis en lumière le Frac Centre en 2010, en collaboration avec les architectes Jakob & Macfarlane au terme d’une compétition qui s’est fait fort de mettre en avant la lumière et l’image comme éléments clé de l’art et de l’architecture contemporaine.

http://www.electronicshadow.com (more…)

 

Le tabouret “Simple” édité par Max design est présenté sur le forum tendance “Slow Tech” de François Bernard du 5 au 9 septembre 2008.

L ‘innovation arrive toujours dans la compréhension de la fonction. Un tabouret est avant tout une petite assise qui doit pouvoir se déplacer au gré des besoins de l’utilisateur. A la question : faite moi donc un tabouret, le Moving est donc certainement la réponse qui figurera longtemps au rang des archétypes, aux côtés du tabouret nain de jardin de Starck qui répondait lui à la question : faite moi donc un tabouret ridicule.
Il y avait déjà quelques siècles que l’anse de seau faisait régulièrement ses preuves en matière de portabilité. Elle trouve ici, avec la légéreté du polyéthylène recyclable, une nouvelle actualité pour une assise in et outdoor.