duendepr.com actualité Fintech

Trio 6

Trois ans après son lancement, Pumpkin passe un cap avec 300 000 utilisateurs conquis et ambitionne de devenir le ténor du paiement communautaire. Nouvelle identité visuelle signée Ora Ito, nouvelle fonctionnalité, ambitions internationales… La jeune start-up lilloise a présenté ses dernières nouveautés lors de sa keynote, ce mercredi 6 décembre. C’est en 2014 que l’idée de l’application est née sur le coin d’une feuille. Constantin Wolfrom, Victor Lennel et Hugo Sallé de Chou alors étudiants, donc concernés par les différents petits problèmes liés aux  remboursements du quotidien, développent Pumpkin. L’objectif : transformer le paiement et les transactions en quelque chose de fun et ludique pour effacer toutes les douleurs liées aux échanges d’argent entre particuliers. Trois ans plus tard, deux levées de fonds et un rachat par le Crédit Mutuel Arkéa, Pumpkin passe aujourd’hui un cap et évolue pour s’imposer comme le ténor du paiement communautaire. Lire la suite…

 

cp-1

La vidéo postée mardi dernier par Pumpkin, l’application de remboursement entre particuliers, a atteint les 400 000 vues avec 4 000 partages !  Un succès public qui a poussé différentes banques à mettre en demeure la start up lilloise afin qu’elle retire la vidéo de l’ensemble des réseaux sociaux. Invoquant le droit à l’image. La vidéo est à voir ou à revoir dans sa version modifiée mise en ligne hier en cliquant ici. Équipée d’une caméra cachée, les fondateurs de Pumpkin ont fait le tour des banques pour demander des services évidents en 2017 comme envoyer de l’argent avec un simple numéro de téléphone, et démontrer le retard de celles-ci en termes de transactions entre particuliers. Une façon originale d’expliquer les usages de l’application. Les réactions des internautes prouvent en tous cas les attentes de la nouvelle générations sur ces services et prennent elles avec le sourire cette fausse guerre entamée par la start up envers ses consoeurs historiques.  Lire la suite…

 

cp-1

Pumpkin, l’application de remboursement entre particuliers, a dévoilé ce matin une vidéo qui risque de faire parler les banquiers. Équipée d’une caméra cachée, les fondateurs de la start-up lilloise ont fait le tour des banques pour demander des services évidents en 2017 comme envoyer de l’argent avec un simple numéro de téléphone, et démontrer le retard de celles-ci en termes de transactions entre particuliers. Une façon originale d’expliquer les usages de l’application.  Lire la suite…

 

Template Grand format

Pumpkin, l’application mobile qui permet des paiements et des remboursements instantanés entre particuliers, s’installe à Reims à partir du lundi 30 janvier avec une série de partenariats et d’événements pour changer la vie des rémois. Avec Pumpkin, terminé le cash et les dettes qui traînent entre amis, colocataires, parents et enfants, un simple numéro de téléphone suffit pour rembourser un autre utilisateur Pumpkin. Depuis la Fédération Intercampus avec ses 20 universités à Science Po, en passant par l’incubateur éphémère Quartier Libre et bien sûr avec un réseau de commerçants partenaires, boulangeries et bars, comme le Parvis St Maurice, le Kill Berry, le St Maurice ou le Royalty, Pumpkin investit le quotidien de la ville étudiante pour mieux le faciliter. L’application a fait de Reims sa ville pilote pour un test grandeur réel de la transition à la vie sans cash. Historique et dynamique avec une forte population milleniale apte à intégrer les services 100% mobiles, Reims est emblématique du rapport français à la modernité.  Lire la suite…