duendepr.com actualité art contemporain

Casino Luxembourg - Forum d'art contemporain © photo Eric Chenal

Le 22 mars 2016, le Casino Luxembourg Forum d’art contemporain ré-ouvre ses portes, fête ses 20 ans et fait peau neuve. En effet, la réouverture du Casino Luxembourg coïncidera 20 ans après, jour pour jour, avec
sa création le 22 mars 1996. Sous l’impulsion de Kevin Muhlen, son directeur artistique depuis 2009, ce lieu incontournable de la création contemporaine à Luxembourg se dote d’un nouvel aménagement à la circulation plus fluide, d’un nouveau café restaurant et revoit totalement sa scénographie d’exposition avec la destruction complète de son système de white cubes. Lire la suite…

 

[FAUSTINO] Misarchitectures_Book_01

Le livre monographique Misarchitectures réunit, pour la toute première fois, l’ensemble du travail de Didier Faustino. En présentant un corpus d’images photographiques et de dessins ainsi qu’une proposition textuelle prenant la forme de plusieurs essais indépendants, cette monographie-manifeste souligne le positionnement de l’oeuvre de Faustino : celui de l’exploration politique et éthique des conditions de construction d’espaces dans le cadre d’une architecture et d’un urbanisme socio-culturel, et plus encore, celui d’ une critique de la place du corps dans l’espace privé et l’espace public. Lire la suite…

 

[FAUSTINO] Transformers_01

Jusqu’au 28 mars 2016, le Museo Nazionale delle arti del XXI secolo (MAXXI), à Rome, dévoile une exposition de groupe sous le commissariat de Hu Hanru réunissant le franco-portugais Didier Faustino, le coréen Choi Jeong-hwa, l’italien Martino Gamper et le mexicain Pedro Reyes. Intitulé « TRANSFORMERS », le projet prend la forme d’une opération critique, selon Hu Hanru, en choisissant de porter l’accent sur la relation intime entre art et design, telle « une tension, un processus de stimuli réciproque, versant de l’un à l’autre afin de faire naître des solutions, d’exprimer des fantaisies intellectuelles ainsi que l’ingéniosité de chaque instant, en réponse au quotidien ». Lire la suite…

 

[FAUSTINO] This_is_not_a_love_song_2015_01

Cette deuxième édition de This is not a Love Song imaginée par l’artiste et architecte Didier Faustino est présentée sur Bedford Square sur l’invitation de la AA – Architectural Association à Londres, du 10 octobre au 12 décembre 201 au sein de l’exposition « Undomesticated Places ».  Lire la suite…

 

[FAUSTINO]Vortex-Populi02_credit_Guillaume_Viaud

Depuis le 12 septembre 2015 et jusqu’au 3 janvier 2016, le MAGASIN, Centre National d’Art Contemporain à Grenoble, consacre une exposition personnelle à Didier Faustino, architecte, artiste, fondateur du Bureau des Mésarchitectures. Didier Faustino développe un travail protéiforme mêlant architecture, performance, installation, vidéo, design, scénographie… Intitulée « Des Corps & Des Astres », cette exposition monographique offrira un territoire à la fois individuel et collectif. Lire la suite…

 

The Agreement - 0, 2015.tiff

A l’occasion de la réouverture du BPS 22 à Charleroi le 26 septembre prochain avec l’exposition “Les Mondes Inversés”, David Brognon & Stéphanie Rollin présentent une vidéo inédite tournée cette année à Jérusalem dans une école de la vieille ville. Intitulée “THE AGREEMENT”, elle met en scène un authentique terrain de football  aux proportions manifestement fausses que les deux artistes ont décidé de remesurer et redessiner avec l’aide des élèves pour ne favoriser aucune équipe.  Lire la suite…

 

KAPWANIKIWANGA-©AurélienMole2

Née en 1978 au Canada, Kapwani Kiwanga jouit depuis quelques années d’une attention croissante sur la scène internationale. En 2015, après avoir bénéficié de quatre expositions monographiques importantes (Berlin, Londres, Milan, Valence), l’artiste connaîtra une actualité internationale particulièrement dense en octobre avec trois nouvelles expositions personnelles consécutives : Paris à la FIAC et à la galerie Jérôme Poggi et à Londres pour la Contemporary African Fair.  Lire la suite…

 

IMG_5222

David Brognon & Stéphanie Rollin présentent Cosmographia (Gorée Island) à l’occasion de l’exposition du 17ème Prix Fondation d’Entreprise Ricard qui ouvre ses portes le 14 septembre prochain. Sélectionnée par Marc-Olivier Wahler, Cosmographia initie une série dédiée à l’imaginaire contradictoire de l’île comme lieu de mise à l’écart. Aujourd’hui synonyme d’évasion, de déconnexion du réseau, des autres et des sollicitations, l’île est d’abord un lieu de désolation coupé des hommes. Un petit territoire prison, utilisé comme tel pour mettre à l’écart les indésirables, les stocker comme une marchandise plus ou moins dangereuse ou périssable selon les époques. Alcatraz, Makronissos, St Hélène, Tatihou, Gorée constituent un corpus géographique et symbolique à double sens, entre évasion et enfermement, que le tandem franco belge a décidé de décalquer sur place pour en reprendre toute la mesure, à échelle 1, en commençant par Gorée (Sénégal) . Île symbole de la marchandisation et de l’emprisonnement de l’homme par l’homme, Gorée abrite la Maison des Esclaves. Lire la suite…

 

Portrait#2 Studio Bad quality

Du 6 septembre au 11 octobre 2015, Diogo Pimentão présente « Disjunctive » à la galerie untilthen. Une série de nouvelles pièces du plasticien portugais est ainsi regroupée sous un intitulé en forme d’équilibre précaire, une recherche de vérité entre négation et affirmation à l’image de la première pièce pensée par l’artiste pour cette exposition : «  Une pièce en déséquilibre dans lespace, posée à même la structure de la galerie entre sol et plafond pour lui donner son échelle. Deux seuls points de contact, comme une grande aiguille qui accentue le déséquilibre et la fragilité de lespace. Jaime cette idée du déséquilibre comme recherche de vérité. Le sport ou la marche nous mettent dans un déséquilibre permanent : tomber et se rattraper sans cesse pour avancer. Une suite de petites chutes qui créent le mouvement. Le papier me met dans ce même rapport équilibre / déséquilibre, je suis obligé d’écouter où il veut aller. Il commande lui même un certain pliage, une direction.  Pour cette pièce comme pour toutes les autres, le papier devient donc un objet pérenne, mais il reste aussi visuellement mou, malléable avec un pliage apparent, une forme sensible. » Lire la suite…

 

Vortex_Populi

À partir du 12 septembre 2015 et jusqu’au 3 janvier 2016, le MAGASIN, Centre National d’Art contemporain à Grenoble, consacre une exposition personnelle à Didier Faustino, architecte, artiste, fondateur du Bureau des Mésarchitectures. Il développe un travail protéiforme mêlant architecture, performance, installation, vidéo, design, scénographie… Intitulée « Des Corps & Des Astres », cette exposition monographique offrira un territoire à la fois individuel et collectif. Par son regard critique, Faustino posera la structure de l’exposition à l’image d’une prolifération incessante de formes sur les 1700 m2 du centre d’art grenoblois. Ces formes ou narrations hybrides questionneront l’organisation des systèmes sociaux qui régissent les échanges entre les individus et par-là même notre capacité de perception du corps politique. Dans cette profusion de signes, Faustino associe les décors domestiques et les paysages désastreux dont la dimension transgressive malmène les sens. Lire la suite…

 
123456789101114