duendepr.com actualité architecture

_23B1147-R web

Etoile montante de la décoration française, Charlotte Biltgen donne un nouveau visage au célèbre club de sport parisien le Klay, en rénovant totalement la magnifique terrasse couverte et le restaurant désormais baptisé “Sinople” *. Pour son premier projet indépendant, l’ancienne directrice artistique d’India Madhavi, signe une architecture intérieure sur mesure où le marbre, le laiton et le velours frappé sont les balises nécessaires d’un luxe qui ne tombe jamais dans l’ostentation. Un jeu d’équilibre gracieux entre chic parisien et douceur tropicale. Le bâtiment industriel du Klay pensé pour transpirer s’enrichit soudain d’un restaurant en forme de repos du guerrier, féminin et frais comme une carresse. Lire la suite…

 

 ArtScience 13

Stratégiquement situé entre les prestigieuses universités de Harvard et du MIT, le Café ArtScience signé par Mathieu Lehanneur ouvre enfin ses portes aux futures élites américaines. Lieu d’échanges scientifiques, intellectuels et artistiques sur plus de1000 m2, le Café ArtScience est un lieu hybride et transgenre qui propose une nouvelle équation : Restaurant + Auditorium + Bar + Concept Shop + Galerie d’art = Idées ! Chaînon manquant entre le laboratoire scientifique et le café littéraire, le Café ArtScience attire déjà savants, artistes, étudiants et investisseurs autour des mêmes assiettes, pour élaborer le monde de demain. Lire la suite…

 

This_is_not_a_Love_Song-09

Natalie Seroussi habite depuis 26 ans un lieu où art et architecture sont intimement mêlés. Le cadre de l’incroyable villa conçue dans les années 50 par André Bloc - figure tutélaire de l’architecture d’aujourd’hui – a une incidence sur son travail de galeriste et sa sensibilité de collectionneuse. Depuis 2008, Natalie Seroussi invite chaque année un artiste à dialoguer avec ce patrimoine architectural si particulier. Après Ernesto Neto, Mathieu Briand, Malachi Farrell, Michel François, Tobias Putrih, Phill Niblock, Natalie Seroussi a demandé à Didier Faustino d’intervenir à la fois comme plasticien et architecte.

Lire la suite…

 

ZHA 09

Depuis 20 ans, la fluidité numérique met à la disposition des architectes des outils créatifs qui exaltent formes et fonctions,  tordent la matière et la poussent à courir derrière des possibilités débridées. Le béton était donc à ce jour le meilleur ami constructif de la modernité, avec fibreC le béton armé de fibres de verre développé par la société Rieder décuple encore la souplesse de ce matériau pour offrir un rendu visuel aussi monolithique que liquide. La sinuosité numérique quitte l’écran pour venir s’incarner en trois dimensions dans nos villes contemporaines. Dernier exemple en date le cœur du campus de 90 000 m² de la nouvelle Wirtschaftsuniversität de Vienne par Zaha Hadid (photo ci dessus) : deux corps architecturaux imbriqués comme deux fluides en tension qui symbolisent les circulations des bâtiments.  Lire la suite…

 

DSC_8056 - copie

KKDC, spécialiste de sources d’éclairages LED haut de gamme et Obumex, concepteur et réalisateur belge de cuisines et d’intérieurs d’exception, s’associent pour ouvrir une nouvelle adresse parisienne dédiée aux architectes et éclairagistes. Le showroom est signé Joseph Dirand. La star française de l’architecture d’intérieur décline son vocabulaire graphique et soyeux dans l’aménagement du lieu, mais aussi dans une cuisine éditée par Obumex et présentée en avant-première à l’occasion de l’inauguration le 11 septembre dernier. Lire la suite…

 

Nowhere_Somewhere

Galeriste d’art moderne et collectionneuse d’art contemporain, Natalie Seroussi occupe à Meudon la maison d’André Bloc, ingénieur, sculpteur et peintre, fondateur d’Architecture d’aujourd’hui, Art d’aujourd’hui, et Aujourd’hui. Depuis 2008, Natalie Seroussi invite chaque année un artiste à concevoir une installation in situ qui vient dialoguer dans le parc avec les sculptures habitacles  d’André Bloc. Ernesto Neto, Mathieu Briand, Malachi Farrell, Michel François, Tobias Putrih et Phill Niblock ont déjà répondu à cette invitation. Cette année Natalie Seroussi invite Didier Faustino à concevoir une exposition dans l’Habitacle II. Lire la suite…

 

This_is_not_a_Love_Song-GIFF_600

Répondant à l’invitation de Natalie Seroussi dans le cadre des prochaines Journées du Patrimoine les 20 et 21 septembre 2014, Didier Faustino propose un nouvel habitacle intitulé “This is not a love song” dans les jardins de la Villa André Bloc à Meudon ainsi qu’une installation “Des corps et des astres” dans l’habitacle II. Lire la suite…

 

3D_OFFICE_Cerca - copie

« Réinventer la maison de vacances, mettre à plat les codes de la résidence secondaire, repartir d’un terrain vierge au sens propre, l’étendue sauvage de la région de Matarannya à 200 km au sud de Barcelone , et figuré, avec cette génération montante qui écrit chaque jour la nouvelle histoire de l’architecture », l’ambition de Christian Bourdais, promoteur de Solo Houses, trouve une démonstration éclatante avec Solo Office, deuxième villa actuellement en construction pour la fin 2014 par Office Kersten Geers David Van Severen : un toit/anneau le plus mince possible, simplement traversé par la lumière et le paysage pour une expérience unique avec le territoire.  Lire la suite…

 

01_Overshoot_Encore_Heureux_©_Nicola Delon

Jusqu’en septembre, à l’occasion de la Biennale Design City 2014 à Luxembourg, Into the Process  est une exposition hors les murs, réellement dans la ville pour amener des solutions d’usages concrets. Elle est conçue spécialement pour le parc municipal Kinnekswiss en réponse à la «multiplicité» des utilisateurs de cette zone verte pour comprendre la circulation, analyser les utilisateurs, proposer différentes “zones” et solutions pour faire vivre ce poumon vert du Luxembourg. Jusqu’au mois de septembre, le parc de la Ville sera donc  le lieu d’intervention de trois équipes de designers et architectes : Encore Heureux, Maurice+Paula et Wakup Studio/Aurélie Brunet avec 3 axes de réflexion.  Lire la suite…

 

LizyBiz-_I6B3708-BD

Paul Coudamy signe le nouveau showroom parisien du fabricant de tissus et vêtements pour les marques et distributeurs de Prêt-à-porter Lizybiz, rue de Choiseul à Paris. Un espace de 450 dont 170 m2 de showroom dans un bâtiment du 19ème siècle aux codes classiques de la capitale que le jeune architecte français adapte aux besoins de l’enseigne qui apporte des solutions créatives et industrielles aux marques de mode. ” J’ai opté pour un travail de disparition des éléments de mobilier, un brouillage des limites des formes  pour une emprise au sol la plus faible possible. Le travail particulier sur le plafond crée de l’intimité tout en le metant en valeur, il abaisse la sensation de hauteur par endroit et brise subtilement le coté intimidant de l’architecture sans la dénaturer. ” résume Paul Coudamy qui réalise une installation monumentale et légère en suspension dans l’espace, à la fois structure fonctionnelle et objet visuel de liaison entre haussmanien et contemporain. Lire la suite…

 
14567891011121316