duendepr.com actualité architecture


Mc Donald’s confie à Patrick Norguet le soin de concevoir et dessiner la nouvelle identité architecturale de ses restaurants. Un projet aussi excitant par son ampleur que par ses contraintes techniques et sociologiques puisqu’il s’agissait d’accompagner le retour de Mac Donald’s à son mythe fondateur : le fast food familial. Si la famille est à l’origine de l’enseigne, son image a peu à peu glissé vers une tonalité plus urbaine et adolescente. Un retour donc à l’ADN Mc Do avec cette nouvelle architecture intérieure que Patrick Norguet fait rimer avec un retour aux racines, au propre comme au figuré.

Lire la suite…

 

Restaurant-bar-guinguette posé sur l’Île Seguin au milieu d’un jardin éphémère en attendant la mise en oeuvre du macro-projet de l’architecte Jean Nouvel, Les Grandes Tables de L’ile est un lieu de rencontre, de gastronomie et pourquoi pas de fête signé par le tandem 1024 Architecture pour accompagner la reconstruction de cet île chargée d’histoire. Le projet est une hybridation architecturale entre une serre agricole, une péniche et une maison à ossature bois. A l’image d’une grande boite en fibre de bois suspendue dans une structure en échafaudage à laquelle viennent s’accrocher des conteneurs de fret, le tout abrité sous un parapluie transparent… Un assemblage iconoclaste qui capte immédiatement le regard pour une surface de 300m2 qui accueillera la cuisine du chef étoilé Arnaud Daguin pour 120 couverts. Lire la suite…

 


Premier projet by marcelo, la nouvelle signature des projets personnels de Marcelo Joulia, le restaurant Unik vient d’ouvrir ses portes au 5132 de la Rue Soler à Palermo, ce fantastique quartier bohème de Buenos Aires à l’élégance moderne, apprécié par Jorge Luis Borges et poumon de la ville avec ses forêts et ses jardins. Un retour aux sources pour la fondateur de Naço, architecte argentins arrivé en France dans les années soixante dix qui succombe une fois de plus avec Unik à sa passion dévorante de la gastronomie et des rencontres avec d’autres créateurs. Lire la suite…

 

Didier Faustino présentait “Broken white cube” pour la premùère édition de Now ! Le Off à la Cité de la Mode et du Design. Une pièce nomade dont les dimensions sont calquées sur celle de la palette de transport nécessaire à son déplacement.

Lire la suite…

 

 

Du 21 octobre au 4 décembre 2011, Didier Faustino propose « Le meilleur des mondes », une installation conçue pour la Cité de l’architecture & du patrimoine dans le cadre des « salons de l’Ifa ». En quête de cet espace idéal où les échanges et les confrontations prennent vie, Le meilleur des mondes dispose les corps et leurs fantômes pour leur donner la parole. Dans les collections du musée, l’histoire semble envelopper le spectateur. Alors que la projection d’une autre architecture semble compromise, Le meilleur des mondes s’installe en salon idéal. Un rassemblement des corps où les individus discutent le « corps plaisir » et le « corps délit ». Lire la suite…

 

Dans le cadre du parcours “Conversations” des Designer’s Days, Didier Faustino installe “Interzone” dans les vitrines du Lafayette Maison avec Doppelgänger, une pièce produite pour l’occasion*. Un masque blanc se dédouble. Ses parties siamoises fusionnent recréant une sorte de prothèse pour un baiser miroir. Le masque à double entrée oriente les têtes de ceux qui s’y insèrent, définissant la limite minimum, une frontière intangible devenue réelle. Lire la suite…

 

Du 26 au 29 mai au jardin des Tuileries à Paris dans le cadre de Jardins jardins, Frédéric Ruyant présente une maquette de Canopée. Canopée est une tour qui part à la conquête du paysage pour une immersion nature.  Aux beffrois guerriers du temps des châteaux forts succède un objet civilisé et bien traitant, porteur de temps suspendu et d’arrêt sur image. Engin à « mobilité réduite », Canopée se déplace peu et lentement. Son rythme calé sur une écoute et un regard attentifs, nous projette loin des turbulences urbaines pour un meilleur éloge de la lenteur et du silence. Lire la suite…

 

 

Invité par la galerie Diito et  Marie Pok, directrice aristique de Design September Bruxelles, au titre ” d’agence de relation presse hors normes, entre commissariat, média et RP “, Duende est heureux d’annoncer sa participation à la prochaine design week bruxelloise dans le magnifique showroom Diito pour présenter ses clients et sa démarche. Nous sommes ravis de dévoiler pour l’occasion notre nouvelle identité graphique confiée au studio suisse Supero avec très vite un nouveau site et cassius cool PR, une nouvelle déclinaison de duende PR pour petits budgets à l’intention des jeunes architectes et designers. On y revient très vite !

Lire la suite…

 

« Faire de l’architecture avec du sang, du poil, de la sueur et du sperme ». C’est par cette déclaration, si ce n’est provocante, en tout cas inhabituelle, que Didier Faustino signait son entrée dans le milieu professionnel de l’architecture. Et pour son diplôme ; point de maquette, ni même de projet de bâtiment mais un bodybuilder en train de soulever de la fonte, histoire de bien faire comprendre au jury la puissance de l’enveloppe charnelle humaine en tant que facteur déterminant de notre environnement. Cette même image fera ensuite la une d’Art Press (1999) et entérinera son « adoption » par la sphère de l’art contemporain. La porte du mélange des genres était alors ouverte sans pour autant que Faustino ne se dépare de son rôle d’architecte.

Lire la suite…

 


Mathieu Lehanneur réalise l’aménagement du choeur de l’église St Hilaire à Melle dans les Deux Sèvres. Le designer sublime le bâtiment roman par une touche d’hyper minéralité, un surgissement de marbre blanc qu’il imagine ” antérieur à la construction de l’église. Une présence minérale qui pourrait même justifier que l’église fut construite là. En écho à l’extrême attention portée aux énergies telluriques des pierres et des territoires dans l’édification des églises romanes, ce lieu de culte aurait été bâti sur cette zone spécifique pour l’énergie perceptible qui s’en dégage.”

Lire la suite…