duendepr.com actualité architecture

REIN_Faustino_2013_132cfull

Pour sa seconde exposition personnelle chez Michel Rein (The Wild Things, 2011), Didier Faustino nous invite à sortir de chez nous et à pénétrer dans un monde ambigu, ressemblant étrangement au nôtre mais hanté par d’autres nous-mêmes aux armures taillées dans les matériaux de nos propres foyers. Lire la suite…

 

Didier Faustino signe la scénographie d’Out of mind, la nouvelle chorégraphie de Richard Siegal pour le ballet de Göteborg. Captivant, envoutant, des corps qui se jouent et s’approprient les obstacles imaginés par l’architecte et artiste français.

 

FRAC_7895© Electronic Shadow 2013_BD

“Atom is data”, depuis bientôt 14 ans Electronic Shadow martèle cette vérité première pour envisager réalité et virtualité dans un prolongement mutuel, fait d’aller-retours inextricablement liés. Une vie augmentée par l’information, un espace virtuel qui ne demande qu’à envahir le quotidien pour le rendre encore plus tangible et riche. Alors que leur intervention lumineuse interactive sur le bâtiment de Jakob+MacFarlane pour le FRAC Centre les consacre comme grand frère de la génération numérique, le tandem fête les 10 ans de “3minutes²” et du premier brevet de mapping vidéo jamais déposé. Un anniversaire bien réel pour des pionniers trop discret.Oxymore furtif, Electonic Shadow le duo artistique composé par Naziha Mestaoui et Yacine Aït Kaci, voit le jour en 2000 comme le fruit d’une rencontre entre deux univers jusqu’alors pas forcément connectés : l’architecture et les nouveaux médias. Lire la suite…

 

1024 Architectures est un tandem d’architectes français qui préfèrent le pixel à la brique pour bâtir des architectures lumineuses éphémères. Entre leurs mains la lumière est une matière comme une autre qu’ils sculptent et mettent en rythme notamment pour des musiciens éléctronique comme Vitalic, star française de l’élecro rock, dont 1024 signe le concept lumière de la nouvelle tournée européene intitulée VTLZR. Anthony van den Bossche les as rencontré sur scène lors du dernier Rock En Seine !
 

coudamy-underhouse_3d_BD

L’architecte Paul Coudamy vient de dévoiler son concept de maison souterraine intitulée UNDERHouse. Un petit terrain, une maison qui occupe la majeure partie de la parcelle et du vis-à-vis; schéma courant dans un milieu urbain dense. Le projet UNDERHouse explore une architecture souterraine originale née en réaction à ces contraintes.

Lire la suite…

 

coudamy_libs5_BD

A Levallois-Perret, l’architecte Paul Coudamy vient de livrer la réalisation de la sandwicherie Lib’s dont le concept novateur, met en scène des matériaux plutôt inédits pour ce genre de lieu de restauration.

Lire la suite…

 

Front2013

Dans le cadre de Show Off à l’espace Cardin du 21 au 23 octobre 2013, Electronic Shadow présentera plusieurs oeuvres dont le cristal de personnalité. Yacine Ait Kaci et Naziha Mestaoui présenteront également des oeuvres personnelles : Corps en résonnace (NM) et Insides, tableau vidéo (YAK). Lire la suite…

 

EXT -R05_low def

Alors que l’agence Pezo von Ellrichshausen a livré en juin dernier la première résidence du projet Solo Houses, une collection de maison d’auteurs sur le système de carte blanche à la nouvelle génération d’architectes internationaux, Christian Bourdais, instigateur de ce programme immobilier hors du commun, dévoile la Round House par l’agence américaine Johnston Marklee prochainement en chantier.

Lire la suite…

 

Jakob+MacFarlane & Electronic Shadow, deux tandems qui donnent vie au nouveau bâtiment du FRAC Centre. Une irruption géologique facettée et animée par une peau lumineuse pour mieux signaler ce lieu effervescent de l’architecture radicale.

 

Suit_Home_BD

À partir du 30 novembre prochain, nous ne pourrons plus rentrer chez nous. C’est à la galerie Michel Rein que nous irons plutôt, que l’artiste Didier Faustino investit au moyen d’une installation magistrale, intitulée We can’t go home again. Conviés à pénétrer dans un monde ambigu, un monde ressemblant étrangement au nôtre, postérieur à un désastre qui semble s’être déjà produit, nous ne rentrerons plus chez nous, hantés que nous serons par l’armure que cet autre nous-même s’est taillé dans la moquette de son propre foyer. Nous ne rentrerons plus chez nous, étrangement inquiets devant nos appartements et nos bureaux, rendus soudain inhospitaliers. Nous ne pourrons plus cesser de penser aux vies qui animent nos décors familiers et aux frontières fictives qui prétendent séparer l’art de nos vies, les décisions politiques de nos modèles esthétiques. Et c’est à Didier Faustino que nous devrons de hanter désormais les galeries d’art.

Didier Faustino, We can’t go home again, du 30 novembre au 16 janvier, galerie Michel Rein, 42  rue de Turenne Paris 3è, tél. : 01 42 72 68 13, http://michelrein.com

légende photo : Suit Home. 2013. Didier Faustino © ADAGP. Courtesy de l’artiste et de la Galerie Michel Rein, Paris

 
1678910111213141516