duendepr.com actualité Bonnie et Sintra chez Ligne Roset Réaumur

Bonnie et Sintra chez Ligne Roset Réaumur

BONNIE_P.Paulin_1000ln

Les nouveautés phares de la collection Ligne Roset 2018 sont arrivées en avant-première au 68 rue Réaumur Paris 3ème. Deux sofas, le premier Bonnie est une réédition de 1975 signé Pierre Paulin,  le deuxième Sintra par Noé Duchaufour-Lawrance dont l’assise racée a tout juste été dévoilée lors du salon Maison & Objet en janvier dernier.

BONNIE_P.Paulin_1000lb

D’emblée, les sièges Bonnie frappent par leur confort visuel et réel : ils épousent radicalement les formes du corps humain qui s’y pose. Les recherches rigoureuses de Pierre Paulin sur les maté- riaux nouveaux trouvent ici un aboutissement qui place le confort et le bien-être de l’utilisateur au centre de sa démarche, à l’apogée du fonctionnalisme sensuel qui le caractérise. Si Pierre Paulin a toujours exécré le mou, pour lui le siège doit protéger, le confort être un réconfort. Il se croit rigide, rigoureux, puritain mais à tra- vers ses dessins, il recherche le plaisir. Pour tenir le corps, il suffit d’une empreinte à sa forme, d’une coque idéale pour qui s’y love, s’y blottit, un vrai cocon, un bon nid…

BONNIE_P.Paulin_1000lx

Les sièges Bonnie sont à la fois extrêmement confortables mais sages, sans excès. Comme le sculpteur qu’il a voulu être à 22 ans, quand il fit l’apprentissage de la taille directe à Beaune en 1949, dans le sillage de son grand-oncle statuaire Fredy Balthazar Stoll, plus il enlève, plus il élimine, plus Pierre Paulin va à l’essentiel. Il traite le siège comme un seul volume posé au sol, les pieds ont disparu au bénéfice d’un socle presque invisible : ce n’est plus un meuble, c’est une sculpture. « Mes sièges ?… Ils devraient, à l’égal d’un rocher, faire étroitement corps avec le sol. Une seule et même masse souple, arrondie, sans piétement. »

SINTRA_N.DuchaufourLawrance_1000p8

Pour sa première création de canapé pour Ligne Roset, Noé Duchaufour-Lawrance a réussi un brillant exercice de style sur une base classique, à très forte personnalité, avec une élégance unique et une séduction incomparable. Le canapé Sintra s’enracine au sol par un piétement en chêne massif naturel (ou anthracite), dont le dessin sophistiqué est modelé en trois dimensions.

SINTRA_N.DuchaufourLawrance_1000hn

La chaleur et la solidité rassurantes du bois massif sont allégées par le travail de sculpture qui l’affine. De plus, un renfort par traverse acier mécano-soudé, dissimulé sous l’assise, évite la disgrâce du pied central, que le porte-à-faux des 248 centimètres de généreuse largeur du grand canapé aurait autrement imposé. Les sièges Sintra, si solidement campés au sol soient-ils, restent ainsi tout-à-fait aériens.

SINTRA_N.DuchaufourLawrance_1000p7

Ligne Roset Réaumur

68 rue Réaumur

75003 Paris

www.ligneroset-parisreaumur.fr