duendepr.com actualité Les Nouveaux Commanditaires : « Train Your Bird To Talk » par David Brognon et Stéphanie Rollin pour l’école Pierre Budin

Les Nouveaux Commanditaires : « Train Your Bird To Talk » par David Brognon et Stéphanie Rollin pour l’école Pierre Budin

1Silbo_speaker

Le 21 juin dernier, l’école élémentaire Pierre Budin située au cœur de la Goutte d’Or dans le 18èmearrondissement à Paris, inaugurait l’œuvre sonore « Train your bird to talk » imaginée par David Brognon et Stéphanie Rollin. « Train your bird to talk » est une nouvelle sonnerie pour l’école, dont les appels à entrer et sortir de classe seront désormais scandés en Silbo, un langage sifflé utilisé sur l’île de la Gomera dans les Canaries. Une œuvre pérenne qui poursuit la relation privilégiée de l’école Budin avec l’art contemporain. Initiée par Pierre Perrin, directeur de l’école Budin, et avec la participation des professeurs et des élèves, cette commande artistique a été réalisée dans le cadre de l’action Nouveaux commanditaires de la Fondation de France. Elle a reçu également le soutiende la Mairie du 18èmedu Service d’Horlogerie de la Ville de Paris, du fonds dotation Ars Ultima Stein-Guillot, et de la galerie Untilthen. Elle a été mise en œuvre par Jérôme Poggi et Thomas Conchou, médiateurs agréés de l’action Nouveaux commanditaires de la Fondation de France au sein de la structure not-for-profit SOCIETIES.

DSC06389

Située dans le quartier populaire et multiculturel de la Goutte d’or dans le 18ème arrondissement, l’école élémentaire Pierre Budin est typique du modèle des écoles élémentaires « Jules Ferry » avec ses briques rouges, sa devise républicaine surmontant sa petite porte d’entrée, conçue architecturalement comme un lieu préservé, mais finalement isolé et cloisonné sur lui-même. Depuis sa prise de fonction en 2010, son directeur Pierre Perrin a décidé d’ouvrir l’école sur le monde en invitant des artistes à y intervenir. Profitant de la publication d’une circulaire du ministère de l’Education nationale permettant aux écoles élémentaires d’accueillir des artistes en résidence, il a mis en place un ambitieux programme de résidences avec Claude Lévêque, Chourouk Hriech, Malachi Farell, Bertrand Lamarche et Daniel Larrieux.

DSC06397

En écho à l’installation en néon de l’artiste Claude Lévêqueà l’entrée de l’école, dont le texte « J’ai peur » a provoqué de nombreux débats, son directeur et des professeurs ont décidé de passer commande d’une œuvre qui marque cette fois la sortie de l’établissement et le rythme des journées de cours. Sur proposition de Jérôme Poggi, médiateur agréé de l’action des Nouveaux commanditaires de la Fondation de France, cette commande a été confiée aux artistes David Brognon & Stéphanie Rollin. “Nous avons choisi de remplacer la sonnerie stridente de l’école par des sifflements humains. Nous avons demandé aux élèves ce qu’évoquaient pour eux l’entrée et la sortie des cours. Ils ont ensuite transcrit ces émotions en expressions. Cela a donné « C’est l’heure de jouer », « A table ! », « Youpi c’est fini ! » ou « Le travail nous attend ! ». Des phrases que nous avons traduites et fait siffler en Silbo. L’île de la Gomera située dans l’archipel des Canaries possède un des derniers langages sifflés au monde : le Silbo Gomero.”

DSC05841

Comme sur toutes les îles Canaries, les oiseaux y sont omniprésents : les fameux canaris domestiqués que l’on entend là-bas aussi bien dans les villes que dans les forêts. Le Silbo est un langage sifflé qui se confond avec le langage des oiseaux de l’île, adapté pour communiquer de vallée en vallée et faciliter la survie dans un environnement très particulier. Les habitants l’ont développé au point de lui donner une grande complexité technique et un raffinement esthétique. Le Silbo est devenu un langage quasi musical, légué de génération en génération, aujourd’hui reconnu patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Nous avons composé 17 phrases avec des élèves de 6 à 11 ans, traduites en espagnol, sifflées en Silbo par Juan Manuel Chinea García, professeur de Silbopuis synchronisées pour remplacer les 17 sonneries quotidiennes qui rythment chaque journée de l’école. » résume David Brognon et Stéphanie Rollin.

DSC06458

« La cour d’école est le lieu créatif par excellence où s’invente des mots, des expressions, des codes qui permettent aux enfants de communiquer à l’insu des adultes. Cette sonnerie sifflée est en revanche un secret entre les élèves et les professeurs. Le titre « Train your bird to talk » est une référence à un disque édité en 1976, trouvé dans une brocante, qui donne très sérieusement des guidelines aux propriétaires de perroquets pour apprendre à parler à leur oiseau. C’est aussi pour nous un clin d’œil ironique à l’expression On n’est pas des perroquets. Les élèves de Budin ne viennent pas apprendre un savoir pour le répéter, mais pour le comprendre. Cette sonnerie sifflée est aussi une façon d’incarner cette école, de la rendre humaine comme elle le doit. C’est une réponse au « J’ai peur » inscrit au néon par Claude Lévêque à l’issu de sa résidence à Budin.»

Portrait Brognon-Rollin ©dirtymonitor

David Brognon & Stéphanie Rollin(nés en 1978 et 1980)sont connus pour leur talent à s’imprégner des contextes forts. Leur résidence dans une salle de shoots à Luxembourg, leur séjour à Jérusalem pour capturer la ville sainte ou leur récente intervention à Charleroi lors de la fermeture de l’usine Caterpillar ont donné lieu à des réponses justes et universelles, toujours au service de l’humain. Brognon & Rollin passent ainsi avec brio du geste fort (avec des œuvres de time-based art comme le décalquage de l’île de Gorée) aux gestes délicats comme cette œuvre sonore pour l’école Budin. Ils seront les invités de la prochaine Biennale de Melle du 30 juin au 23 septembre et proposeront un solo show à la galerie Untilthen à Paris à partir du 8 septembre.

FullSizeRender 31

L’action Nouveaux commanditaires. Inventée par l’artiste François Hers en 1991 et soutenue depuis son origine par la Fondation de France, l‘action “Nouveaux commanditaires” démocratise le principe de la commande artistique qui, s’il a été fondamental dans la genèse d’innombrables œuvres dans l’histoire de l’art, a été jusqu’à la fin du XXe siècle le privilège de quelques-uns, détenteur d’un pouvoir financier, religieux ou politique. L’action “Nouveaux commanditaires” permet aujourd’hui à tout citoyen, ou groupe de citoyens, qui en exprime et justifie le besoin de prendre la responsabilité de commander une œuvre d’art à un artiste dans un but d’intérêt général. Plus de quatre cent cinq projets sont réalisés ou en cours en France, et dans le monde. . www.nouveauxcommanditaires.eu.

DSC06418

SOCIETIES est une structure coopérative, non gouvernementale, à but non lucratif, fondée par Jérôme Poggi en 2004, et coordonnée par le curateur Thomas Conchou. SOCIETIES cherche à fédérer tous les membres de la société qui le souhaitent pour interagir sur la scène de l’art et faire ensemble œuvre d’art. Plus que des nouveaux publics, ce sont de nouveaux acteurs que SOCIETIES souhaite encourager à prendre part à l’économie de l’art d’aujourd’hui. SOCIETIES met notamment en œuvre l’action Nouveaux commanditaires initiée et soutenue par la Fondation de France à Paris et Ile-de-France.

« Train Your Bird To Talk » par David Brognon et Stéphanie Rollin

Inauguration et journée presse le 21 juin 2018

A partir de 18H00

Avec la participation de Juan Manuel Chinea García, professeur de Silbo, pour une démonstration et une série de workshops avec les élèves de l’Ecole.

Ingénieur du son : Antoine Bertin – Studio SoundAnything

Siffleurs Silbo : Juan Manuel Chinea García, José Carlos Araguygo Agrawal

Ecole Pierre Budin

5 rue Pierre Budin

75018 Paris

www.brognon-rollin.com

www.societies.fr

« Train your bird to talk » est une commande réalisé dans le cadre de l’action des Nouveaux commanditaires de la Fondation de France, et avec le soutien de la Mairie du 18èmearrondissement de Paris, du Service d’Horlogerie de la Ville de Paris, du fonds de dotation Ars Ultima Stein-Guillot, et de la galerie Untilthen