duendepr.com actualité Yooma Hotel par Ora Ito et Daniel Buren

Yooma Hotel par Ora Ito et Daniel Buren

aed5e6f5-7583-4982-889a-f0d3b425db2c

Ora Ito et Daniel Buren signent le bâtiment du nouveau concept hôtelier Yooma. Installé sur le Front de Seine à deux pas de la Tour Eiffel, l’intervention de Daniel Buren et Ora Ito est une synthèse du contexte unique offert par ce quartier parisien avec sa vingtaine de tours posées sur une dalle minérale comme autant d’objets types des années soixante dix. Un paysage d’aluminium et de béton ciné génique (Wim Wenders, Henri Verneuil, Michel Gondry et Claude Lelouch sont venus y tourner). La matière première dont se saisissent les deux créateurs pour reconstruire cet ancien bâtiment de bureau à l’invitation de Pierre Beckrich, initiateur de Yooma et grand admirateur de la vision du Corbusier. La Cité Radieuse pensée comme un village verticale est le trait d’union entre l’initiateur/promoteur et le designer. Yooma comme huma-nity, un néologisme qui résume le désir de vivre ensemble de l’hôtel. La réponse familiale et conviviale à Airbnb.

3e9a676b-a207-4ac0-b4a0-9fe416948750

Ora Ito ajoute un étage à la structure existante, met l’ensemble des cent six chambres en lévitation sur un lobby entièrement vitré, puis galbe l’édifice d’une carapace d’aluminium intemporelle pour se fondre harmonieusement dans le contexte. Une architecture Transformer, nourrit des architectures voisines, prête à s’éveiller et déplier ses membres de métal aux courbes adoucies.

9450db98-f62a-4d09-bf0a-dcf52f3e070b

Daniel Buren projette quand à lui un bleu profond à travers l’hôtel selon une trame précise. Une déflagration qui traverse le bâtiment pour le structurer. Des éclats graphiques rythme le lobby, les couloirs avant de perforer la façade. Avec le bleu et les iconiques bandes noires et blanches, Daniel Buren sculptent ainsi la façade de pleins et de vides offrant la plus grande intervention pérenne de l’artiste à Paris après le Palais Royal.

8517ae8b-7f76-4e43-94d3-6b04e9442875

Avec Yooma, Daniel Buren et Ora Ito inventent un bâtiment vibrant comme l’image arrêtée d’une transformation : la rénovation explosive du Front de Seine entamée en 2005 qui s’achèvera avec l’inauguration de Yooma en 2017. Une discussion complice entre art et design où aucun créateur ne parle plus fort que l’autre.

f2c9e26d-6ffe-4dff-9ec2-52f6b2ea23a0

Les chambres signées Ora Ito répondent aux contraintes d’espace, d’intimité et de convivialité pour cet hôtel où l’on s’installe en couple, en famille ou en bande, au meilleur prix. Le designer propose un trajet visuel et sensuel vers l’intime en plusieurs étapes.

3fe1867e-c092-4d74-b73a-e693bd467ddd

Le béton brut accompagne les invités dans les entrées et les couloirs des chambres, comme une prolongation architecturale de l’extérieur. Puis arrivée dans les chambres, les couleurs franches, rouge, vert, bleu, jaune accueillent les visiteurs dans la zone de vie commune. Avant de finir par un degré ultime d’intimité : les pods imaginés par le designer avec plafond lambrissé de bois telles de petites cabanes chaleureuses. Ces pods sont des micro architectures en mezzanine, closes par des parois coulissantes, avec chacune sa tablette de rangement, sa lampe, ses deux prises USB et sa prise électrique classique. Une intimité connectée. Les passionnés reconnaîtront l’esprit graphique de Mondrian, la rigueur fonctionnelle de Charlotte Perriand et le design d’un seul trait, fin et rationnel d’Ora Ito.

5c25805d-4c62-419b-a2eb-c63bf152a015

www.ora-ito.com

www.yooma-hotels.com