duendepr.com actualité “Mais plus que cela je ne peux pas” petite et grande versions par Rudy Ricciotti pour NEMO

“Mais plus que cela je ne peux pas” petite et grande versions par Rudy Ricciotti pour NEMO

okmini

En dévoilant la petite lampe radicale signée Rudy Ricciotti lors de la dernière biennale de Courtrai, Federico Palazzari, CEO NEMO, prédisait “Une collection a besoin de produits informels, qui gratte un peu au début pour se patiner avec le temps, comme un cachemire ou un jean que l’on refuse de jeter même usé jusqu’à la corde.”. Bingo.Intitulée ”Mais plus que cela je ne peux pas”, le geste minimal de l’architecte marseillais est devenu un véritable succès commercial, entrant directement dans le top 10 des best sellers NEMO. Un engouement tel que l’éditeur italien en propose aujourd’hui une version mini.

Mais plus_still life 2

Avec “Mais plus que cela je ne peux pas”, Rudy Ricciotti invente une lampe à l’équilibre exacte entre rigueur industrielle et geste punk. Un objet qui s’oppose au dessin des objets : une poutrelle tranchée, tout juste souligné de LED.  Une économie de moyens qui prone la réduction extrême de toute empreinte carbone selon l’architecte marseillais.

Mais plus_outdoor_light

“Mais plus que cela je ne peux pas” existe en version in et outdoor.

Grand modèle  14 L x 35 cm H

Petit modèle 8 L x 15 cm H

v2_L9A9599OK

Depuis moins de 15 ans, Nemo édite les grand maîtres comme Le Corbusier, Vico Magistretti, Franco Albini, Charlotte Perriand ou Kazuhide Takahama, invente de nouveaux classiques comme la petite MR Light de Javier Mariscal ou Orbit par Jean-Marie Massaud et conçoit des nouveaux systèmes, de nouvelles solutions techniques, qui en font aujourd’hui la société italienne de pointe à suivre. 

nemolighting.com