duendepr.com actualité T&P Work UNit « Le Bureau générique ou le temps des cols blancs créatifs » à la Biennale de Saint-Étienne du 9 mars au 9 avril 2017.

T&P Work UNit « Le Bureau générique ou le temps des cols blancs créatifs » à la Biennale de Saint-Étienne du 9 mars au 9 avril 2017.

 P1030753_fA

Invitée à l’occasion de la 10e édition de la Biennale de design à St Etienne dédiée au travail, T&P WORK UNit propose un concentré de ses activités de conseil aux entreprises par le design avec son dernier projet pour l’agence BETC à Pantin en dialogue avec Rémi Babinet, Président et Directeur de la Création de BETC : l’aménagement de bureau pour 1 000 cols blancs au sein des anciens bâtiments des Magasins généraux. Pour la Biennale, un « extrait » de bureau est transporté dans les bâtiments de l’ancienne manufacture d’armes, pour être activé.

02_bureau08_desk_magrean

T&P s’installe donc à la Biennale de Saint-Étienne pour y travailler pendant un mois et mener de front : projets, enseignements, éditions et conférences sur design et travail. Le Bureau générique prend pour cadre une expérience récente, encore exceptionnelle en France : de 2013 à 2016, T&P Work UNit s’est vu confié la conception et la direction de la réalisation et le design d’un immeuble de bureaux pour 1 000 salariés d’une industrie créative. La totalité du mobilier a été conçu sous sa direction, par une équipe de designers ne travaillant pas normalement pour l’industrie du bureau. À Saint-Étienne, T&P transporte les espaces de réunion (U6 de J-B. Vétillard), de rencontre (Gradins d’A. Rovero, Banc d’A. Le Henry et S. Breuil, Structure for talking and standing de S. Barbier-Bouvet), les bureaux (Desk 74 de S. Breuil-T&P Work UNit et le fauteuil Capisco de Håg), les outils (Print et Stockhydrique de T&P Work UNit, les boîtiers de confort et enrouleurs électriques développés par T&P Work UNit) et dispositifs de travail divers.

02_bureau16_u6_magrean

L’installation in situ de la Biennale est l’occasion de considérer ce que le design fait généralement au système d’organisation du travail des cols blancs… Les « employés » qui pensaient échapper à la prolétarisation, ont aussi été piégés par l’organisation rationnelle du travail dans de grands immeubles de bureau : à l’intérieur, l’alignement dans l’espace des bureaux, la vision panoptique qu’elle permet. À Saint-Étienne, l’équipe de conception du projet (T&P Work UNit) mène ses activités et convie ses partenaires de travail : clients, designers, architectes, étudiants… lors de cours, workshops, rencontres, conférences et éditions. Dès lors, au sein de cet espace de travail, il ne s’agit pas d’examiner des meubles mais plutôt de mettre à disposition un ensemble matériel pour donner à comprendre la conception PAR le design dans ces espaces de bureaux et poursuivre la réflexion menée par T&P sur cette relation design et travail.

02_bureau01_boitier_de_confort_magrean

L’expérience des bureaux BETC à Pantin décadre l’approche souvent manichéenne de l’entreprise concentrée sur son business et du designer dédié à la forme. L’entreprise en intégrant la question du design dans sa démarche de projet et l’équipe de design en s’intéressant à la question de l’économie et des flux indique combien les acteurs intègrent le rôle et la place que peut prendre le design dans ce sujet. En ce sens, elle propose une méthode et témoigne de l’intérêt du design considéré comme projet global, investissant tout l’immeuble et drainant les activités et pas seulement les lieux dits « images ». Les questions sous-jacentes au Bureau générique tiennent dans la démonstration qui s’y déroule : un environnement de travail par le design change-t-il le travail ? Si oui, comment ? Si non, pourquoi ? Le design, adjuvant d’un modèle d’organisation et allié de la productivité en sort-il gagnant ? Quelles sont ses armes ? L’exemple montré indique-t-il, devance-t-il ou suit-il les comportements ? Avec quels bénéfices pour les usagers-travailleurs ?

04_garage03_gradins_magrean

T&P Work UNit passe commande à cinq artistes pour le Bureau Générique

• Planiscope du projet par Le Collectif 1.0.3 – (A. et F. Bernus, A. Couson-Cesca) Œuvre digitale dont le travail, à distance et sur site, se déroule du 8 au 15 mars.

• Un film en cours, par le cinéaste Thomas Bauer, 43’ diffusé sur le Gradin.
• Une publication Le bureau générique par Karl Nawrott, préfiguration d’un ouvrage à venir.

[Texte FR & ENG., T&P Publishing, Paris, 40 pages, 5 € ]

Plus de 25 communications, rencontres et workshop sur le Bureau Générique

1 lancement à Saint-Étienne d’une nouvelle revue de recherche sur le design numérique #Back Office 2 Directeurs France d’entreprises européennes de design industriel dans l’univers du secteur tertiaire (Unifor- Italie et Scandinavian Business Seating – Suède)
3 cours ouverts d’un séminaire de Master sur design et travail par Catherine Geel – École normale supérieure – Cachan (ENSC) & École nationale des beaux arts de Lyon (Ensba).

4 membres de l’équipe projet de BETC/ Les Magasins généraux, comprenant Rémi Babinet – Président et Directeur de la Création de BETC.
16 artistes et designers, leur travail, leur projet quand le cadre est celui du travail des cols blancs. 60 étudiants en Design de 5 Écoles d’art participant à 4 workshops.

ZZ_portrait_tp02_magrean

« Le Bureau générique ou le temps des cols blancs créatifs » par T&P Work UNit

Biennale de Saint-Étienne du 9 mars au 9 avril 2017

www.tpworkunit.com www.biennale-design.com