duendepr.com actualité Ora ïto et Alstom dévoilent le nouveau tramway de Nice

Ora ïto et Alstom dévoilent le nouveau tramway de Nice

OCRE intégration RT

Ora ïto signe avec Alstom la rame qui équipera la nouvelle ligne de tramway de Nice dévoilée le 22 février par Christian Estrosi, après le vote des niçois durant tout le mois de janvier. Ora ïto pense la nouvelle génération de tramways Alstom Citadis X 05 à l’échelle de la ville pour dessiner une rame organique et rationnelle. Le capot à l’élégance limpide trace la voie d’un jet ocre contemporain imaginé pour se glisser dans la ville historique. Ocre comme le pigment des façades de la somptueuse place Massena ou de la villa Matisse, joyaux emblématique du17ème siècle quand Nice était encore sous influence sarde. Ora ïto puise dans de sa double culture italienne pour mettre à jour un tramway synthèse de la cité méditerranéenne. L’imaginaire du travail traditionnel à la chaux est ici transposé dans un objet de haute technologie avec la simplexité chère au designer, ce décodage implacable des technologies les plus complexes pour les simplifier et les mettre au service de l’usager.

OCRE 3quart avant RT

Le tramway à la pureté ocre est rehaussée de bandes noires pour cadencer chaque rame d’un rythme graphique et signalétique. Sens du détail poussé à l’extrême, le laquage métallisé permettra à la ville de se refléter dans le mouvement du tram pour entrer en résonnance immédiate avec le paysage. Un objet caméléon qui incarne la vision transversale du designer français pour Nice, comme un portrait idéal et mobile de la ville.

Afin de s’intégrer parfaitement dans le paysage niçois, le tramway Ocre bénéficiera de la solution innovante de recharge statique par le sol afin de ne pas installer de ligne aérienne de contact trop présente. Mode de transport en commun le moins consommateur d’énergie, le tramway est aujourd’hui plébiscité par les villes. Cette nouvelle génération contribuera encore mieux à la protection de l’environnement avec 30% d’énergie consommée en moins, la récupération de l’énergie de freinage et un taux de revalorisation de 98%.

Chaque rame de 44 mètres pourra accueillir 300 voyageurs. Dernier né de la gamme Alstom, le tramway Citadis X05 bénéficie de nouvelles technologies pour une expérience voyageurs renouvelée : plus de confort avec 40% de surface vitrée, des éclairages à LED pour une lumière douce et homogène, de larges sièges individuels adapté par Ora ïto pour le tramway niçois, des informations liées au voyage diffusées sur des écrans extra-larges.

OCRE vue studio cote RT

L’accessibilité est renforcée avec des double-portes sur toute la longueur de la rame. La sécurité des voyageurs est assurée par un système de vidéo-protection en temps réel, des trappes de secours en cas d’évacuation d’urgence et des matériaux à très haute résistance au feu. La livraison des premières rames est prévue à l’été 2017 pour une mise en service en 2018 sur la ligne Ouest-Est qui sera longue de 11,3 kilomètres avec 3,2 kilomètres en tunnel. Le marché global des 19 rames commandées est de 91 millions d’euros.

Portrait Ora Ito ok Ellen Von Unwerth

Ora ïto. En 1997, Ora ïto pirate les plus grandes marques avec ses virtual products Vuitton ou Apple qui font instantanément le tour de la planète pour devenir les icônes de la révolution numérique. Phénomène passé dans la culture pop, il est le plus jeune designer de sa génération à collaborer avec les fleurons du luxe et de l’industrie,  après l’immense succès multi-récompensé de sa bouteille Heineken en aluminium. Cappellini, Bouygues, Alstom, Laguiole, Zanotta et Accor plébiscitent alors son design sculptural devenu label de modernité.

 Transversal, le studio pluridisciplinaire Ora ïto passe depuis du téléphone à l’architecture, du mobilier à l’hôtellerie, du parfum au tramway, de la soucoupe volante au restaurant, manipule les symboles pour les simplifier. Une méthodologie implacable pour laquelle il invente un néologisme : la simplexité et décode l’ADN de notre époque pour imaginer les mutations à venir. Son vocabulaire fluide matérialise le mouvement pour réinventer le streamline à l’ère numérique et modéliser les désirs de notre société contemporaine.

En 2010, Ora ïto revisite Terracota, produit aujourd’hui le plus vendu chez Guerlain, puis le flacon Idylle qui devient l’un des classiques de la marque. Avec Christofle, il simplifie les codes de l’art de la table et crée la ligne de chandeliers Arborescence. Il reçoit son premier Red Dot Design Award en 2015 avec le prestigieux fabricant de luminaires italien Artemide pour One Line, une lampe à poser fluide et évidente dessinée d’un seul trait. En 2011, Evo et UFO, ses objets volant mutants Citroën synthétisent l’innovation du constructeur français pour entrer dans l’imaginaire collectif.  Enfin, à moins de quarante ans, cet atome en fusion permanente réalisera en avril prochain un rêve d’enfance avec sa première chaise chez Cassina, le fabricant italien des Maestri, Olympe du design mobilier, dont le savoir-faire est à l’exact point d’équilibre entre artisanat et industrie.

En 2013, il crée le MAMO, un centre d’art sur le toit terrasse de la mythique Cité Radieuse pensée par Le Corbusier à Marseille. Un espace en plein ciel, historique et contemporain, avec une vue à 360° qui résume sa passion pour la lévitation et la légèreté « Défier les lois de la gravitée provoque des sensations qui vont au delà de l’esthétique. » Il y expose les plus grands artistes contemporains de Xavier Veilhan à Dan Graham avant d’inaugurer une collaboration architecturale avec Daniel Buren, le maître de l’art conceptuel français.

Ora ïto suscite aujourd’hui des bénéfices économiques et médiatiques qui en font un acteur unique dans l’univers du design international. Wallpaper l’a classé parmi les 40 designers les plus influents de moins de 40 ans, il a été fait chevalier des Arts et des Lettres en 2011.

www.ora-ito.com