duendepr.com actualité Until Then : Many hands make light work par Rodney Graham et Jonathan Monk

Until Then : Many hands make light work par Rodney Graham et Jonathan Monk

DSC_4455

Depuis le 1er mars et jusqu’au 10 mai, until then propose une exposition de Rodney Graham et Jonathan Monk. Construite comme une discussion, elle présente des nouvelles productions des 2 artistes conçues pour l’espace inauguré au Puces de St Ouen. Issues d’un jeu spontané qui s’est rapidement instauré lors de leurs échanges, les oeuvres questionnent et se répondent.

monkfull5-5

Point de départ, Jonathan Monk pose « Objet trouvé »: 3 doigts monumentaux en marbre de Carrara jonchent sur le sol brut de la galerie. A l’instar de reliques que l’on chine, ils apparaissent tels des trésors mais leur provenance reste incertaine…  L’oeuvre de Rodney Graham en guise de réponse est plus contrôlée: un chapeau sur mesure « Optimo » émerge d’une gigantesque plaque de tôle. Volontairement écrasante, la sculpture contraste avec la liberté du geste dont elle est originaire: un lancé de chapeau à la fois élégant et ludique au sein du studio de l’artiste, dont les photos complètent l’installation.

DSC_4497

La conversation continue, les références se multiplient… les 2 artistes proposent une série d’oeuvres exclusives, prenant pleinement possession de leur nouveau terrain de jeu.

grahamfull1-7

Depuis le milieu des années 70, l’artiste canadien Rodney Graham (né à Vancouver en 1949)  interroge les fondements de notre histoire culturelle et intellectuelle à travers la photographie, le cinéma, la musique, la performance et la peinture. Par l’intermédiaire de stratégies variées et fort de références artistiques et littéraires allant de Lewis Carroll à Sigmund Freud en passant par Mallarmé, Edgar Allan Poe, Ian Fleming, ou les frères Grimm, l’artiste met en œuvres des stratagèmes pour repenser les rapports entre réalité et représentation. Entre fiction et réalité, l’artiste se met souvent en scène pour explorer les mécanismes de l’inconscient et de la représentation. Il y a de l’humour et de l’ironie chez  cet observateur mélancolique d’une modernité qui brouille incessamment ses repères.

monkfull4-1
Jonathan Monk, né en 1969 à Leicester, Royaume Unis et diplômé de l’école d’art de Glasgow en 1991, s’est imposé depuis le milieu des années 1990 comme un artiste emblématique de la scène internationale. Son travail, basé à bien des égards, sur le principe d’appropriation, fait appel à des épisodes de l’histoire de l’art et emprunte aux mythes d’artistes célèbres, mais utilise aussi des images, des répliques d’objets quotidiens qu’il combine avec humour pour démystifier la création artistique. En interrogeant tant les systèmes linguistiques que sémantiques, il mêle hommage et humour ainsi que contexte personnel et histoire de l’art, créant ainsi des conjonctions entre le monde de l’art, ses petites histoires, la vie quotidienne avec un décalage certain, laissant libre voie à la dérision et l’humour. Il vit et travaille à Berlin.

grahamfull5-4
Rodney Graham et Jonathan Monk 

“Many hands make light work” 

du 1er mars au 10 mai 2015

Ouverture au public vendredi-samedi-dimanche et sur rendez-vous.

Until Then

77 rue des Rosiers

93400 St Ouen