duendepr.com actualité Naziha Mestaoui, vibration altruiste

Naziha Mestaoui, vibration altruiste

20111117_BARBARA VEIGA_AMAZONIA_ALDEIAS BOA VIAGEM,NOVA EMPRESA E BOM JESUS_2894 (2)

Naziha Mestaoui est une artiste d’avant-garde, emblématique d’une vision généreuse de l’art qui place la question de la nature au cœur des enjeux culturels « Aujourd’hui, pour l’essentiel de la planète, la modernité, c’est l’Occident. Faut-il s’en réjouir ? Faut-il revenir aux conceptions antérieures de la modernité, qui ne voyaient l’avenir que dans l’espérance religieuse ? Ou faut-il faire fleurir les germes artistiques, scientifiques, culturels, politiques d’une nouvelle modernité, altruiste, une utopie modeste qui fera du bonheur de l’autre, en particulier de celui des générations à venir, la condition du nôtre ? Il y a très peu d’artistes au stade de l’altruisme. Je pense à Naziha Mestaoui et son installation One Beat One Tree  qui propose aux spectateurs de créer virtuellement un arbre par ailleurs réellement planté, à partir d’un capteur de leurs battements de cœur. Aujourd’hui l’avant garde artistique annonce la fin de l’individualisme. »  Jacques Attali. [1]

arc de triomphe34

L’installation One Beat One Tree [2], tout juste récompensée par le Coup de cœur COAL des blogueurs 2014, résume la démarche de l’artiste qui réconcilie les contraires en tissant des ponts entre virtuel et réel, entre technologie et nature, entre visible et invisible. [3] Agir sur la réalité à l’aide des outils numériques, une vision moderne qu’elle imagine pour les parisiens à l’échelle de leur ville à l’occasion de la 21ème Conférence Climat [4] qui se tiendra en décembre 2015 avec l’installation monumentale One heart, One tree [5]un projet de « Crowd Greening » qui verra les monuments de la capitale se recouvrir d’une forêt en proposant aux spectateurs de créer virtuellement un arbre qu’ils pourront voir pousser au rythme de leur cœur sur les monuments. L’arbre né virtuellement est ensuite réellement planté en Europe, Amérique latine, en Afrique ou en Asie. « Après avoir longtemps été la ville lumière, symbole de la modernité industrielle et du progrès, Paris s’illumine pour incarner la post modernité écologique. La capitale se réinvente, dans un monde multipolaire et connecté pour définir une culture urbaine solidaire et rayonnante, en harmonie avec la nature. Au-delà de l’individualisme, chaque citoyen devient co-créateur de notre avenir collectif. » manifeste l’artiste.

hotel de villeOHOT

Une installation qui utilisera le « mapping », ce système de projection vidéo en trois dimensions pour un résultat troublant de colonisation végétale, une suite logique pour cette pionnière des arts numériques également membre du duo artistique Electronic Shadow.

retour photo01

Ses résidences prolongées au cœur des peuples autochtones (Amazonie, Inde, Oman) sont à l’origine d’une série de projets se fondant sur la pluralité des rapports homme/ nature qui, comme Philippe Descola le démontre, fait de notre culture occidentale une exception, par sa déconnexion de son environnement. Elle effectue ses recherches autour du patrimoine culturel immatériel [6] de sociétés vivant encore dans une réalité composée de mondes visibles et invisibles. Dans un processus créatif, elle réinvente l’avenir de nos sociétés que leurs technologies et leurs sciences, notamment à travers la physique quantique, mènent vers une dématérialisation pour en créer une vision optimiste qui s’inspire des cultures les plus ancestrales afin de réenchanter notre réalité autour de valeurs essentielles.

One Beat One Tree Pavillon

Expositions à venir

Dak’ART, Biennale d’Art Contemporain de Dakart, Sénégal, du 7 mai au 8 juin 2014 (Corps en Résonance)

Roland Garros, LE RG LAB, du 20 mai au 8 juin 2014, Fr, Graine d’énergie

Gaîté Lyrique, Futur en Seine, du 12 au 15 juin, Graine d’énergie

Biennale de l’UMAM, Union Méditerranéenne pour l’Art Moderne,  au château-musée de Cagnes-sur-Mer, du 5 Juin au 23 novembre 2014 (Corps en Résonance)

Biennale d’Art Contemporain de Salvador de Bahia, Brésil,  du 15 juillet au 7 septembre 2014 (Sounds of Light)

1-       HISTOIRE DE LA MODERNITÉ, Comment l’humanité pense son avenir, Jacques Attali, éditions Robert Lafont, 2013 :http://www.laffont.fr/site/histoire_de_la_modernite_&100&9782221116890.html

2-       One Beat One Tree : www.electronicshadow.org/nm/?page_id=272

3-       Le prix COAL 2014, art et environnement : www.projetcoal.org/coal/2014/04/11/asa-sonjasdotter-laur%C3%A9ate-du-prix-coal-art-et-environnement-2014/

4-       Conférence sur le climat 2015, COP21 : www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/environnement-et-developpement/conference-paris-climat-2015-cop21/

5-       Oeuvre monumentale pour la COP 21 Paris, One Heart One Tree: www.electronicshadow.org/nm/?page_id=1264

6-       UNESCO, Patrimoine culturel immatériel : www.unesco.org/culture/ich/index.php?lg=fr&pg=00002

www.nazihamestaoui.com