duendepr.com actualité Wink Edition : Christian Boltanski, Claude Lévêque, Anri Sala, Jesper Just, …

Wink Edition : Christian Boltanski, Claude Lévêque, Anri Sala, Jesper Just, …

2013 venin

Christian Boltanski, Claude Lévêque, Anri Sala : une programmation digne des plus grandes institutions pour une galerie d’un mètre carré. C’est le premier défi de Wink, boite à idée rêvée, légère et ouverte à tous les projets ambitieux lancée par Mélanie Meffrer Rondeau, consultante et ancienne directrice de la galerie Yvon Lambert, et Eva Albarran, fondatrice de la société de production éponyme dédiée à l’art contemporain.

Au départ une invitation du club parisien le Silencio à concevoir un cycle d’exposition pour leur 1SQM galerie d’avril 2013 à décembre 2014. Une vitrine, au sens propre comme au figuré, dont le tandem se saisit pour dépasser immédiatement le cadre. « La taille du lieu d’exposition ne définit pas l’ambition du projet bien évidemment. Nous voulons tout de suite mettre en place un projet petit, décalé, mais en première division ! » résume les deux comparses. 4 artistes restent à découvrir dans ce format inédit : une œuvre éditée à 7 ex, capable de tenir dans une boîte, vendue entre 12 000 et 15 000 euros « Nous ne voulons pas avoir de stand lors des foires d’art ou monter un lieu pérenne comme une galerie. Wink s’est créé en dehors de la contrainte. Il s’agit de plaisir et d’aventure à mener jusqu’à son maximum avec la liberté nécessaire pour inventer un nouveau modèle  »

2372-08

Premier invité, Anri Sala a pioché dans le patrimoine émotionnel de David Lynch, concepteur de la scénographie du Silencio, pour en tirer un piano à 3 touches pour jouer « Questions in a world of blue », musique de Badalamenti, paroles de David Lynch. Accompagné par une partition dont les notes rendues inutiles ont été effacées. Christian Boltanski reste lui aussi lynchien et propose un petit théâtre d’ombre intitulé « No hay banda », réminiscence de la mythique scène de rencontre entre Rita et Betty dans Mulholland drive. Claude Lévêque frappe un impeccable Venin en lettre de néon accompagné d’un texte à la poésie limpide.

2372-14

Prochain rendez-vous en mars avec Jesper Just. Le vidéaste danois en pleine ascension a impressionné lors de la dernière Biennale de Venise, il réalise un film pour Wink à découvrir à partir du 15mars au Silencio.

Jesper Just pour Wink édition

Le Silencio

A partir du 15 mars 2014

142 rue de Montmartre

75002 Paris

www.silencio-club.com

www.winkedition.com