duendepr.com actualité Research Studios Paris, a Neville Brody network

Research Studios Paris, a Neville Brody network

« Il y a des briefs qui nʼont pas besoin dʼêtre lus » : depuis le début des années 80, Neville Brody réinvente le design graphique, la typographie, la direction artistique et stratégique des marques avec le même geste punk qui préside à ses débuts remarqués dans lʼindustrie musicale dʼabord, avec des pochettes de disques pour la fine fleur new wave, puis très vite pour le magazine The Face en Angleterre, Actuel en France. Brody avance avec la conviction que les nouvelles idées, les nouvelles époques ne peuvent sʼexprimer quʼavec un nouveau langage, graphique et visuel.

Aussi précis et direct dans le dessin que dans les mots, Brody analyse, déconstruit et produit des signes à lʼefficacité pérenne avec la certitude que le design est un vecteur de mieux être social, dʼouverture dʼesprit et de curiosité permanente. En 2000, il rencontre Lionel Massias, un autodidacte français fou de graphisme, avec qui il fonde Research Studios Paris, ambassadeur parisien du savoir- faire anglais made in Brody et dʼun réseau dʼagences qui compte également Tokyo et Berlin. Succès immédiat avec lʼidentité graphique de FlowerbyKenzo qui amorce une collaboration de plus de dix ans avec la marque.

Si Brody est un mythe typographique (sa monographie intitulée « The graphic language of Neville Brody » (88) est lʼouvrage de design le plus vendu au monde, tandis que sa typo Blur est entrée dans la collection permanente du MoMA en 2011), lʼagence embrasse tous les champs de la création au service de lʼentreprise. Research Studios passe au crible lʼidentité de marque, le packaging, lʼédition, lʼarchitecture commerciale pour Kenzo, Quechua, Chloé, Issey Miyake, Citadium, Whoʼs Next, Courir, Dom Perignon, Dior.

Les plus grandes marques plébiscitent lʼanalyse et lʼapproche graphique de Research Studios. Lʼagence réfléchit actuellement avec Mathieu Lehanneur à un nouveau concept pour les hôtels Pullman. Quant à Neville Brody la rétrospective de la revue graphique Fuse fondée avec John Wozencroft en 1991 vient de sortir chez Taschen et il a été nommé à la tête du département Design & Communications du Royal College of Arts, faisant mentir la sentence de Shaw qui veut que ceux qui savent fassent et ceux qui ne savent pas enseignent.

www.researchstudiosparis.com

www.researchstudios.com