duendepr.com actualité Patrick Norguet signe la nouvelle architecture intérieure des restaurants Mc Donald’s

Patrick Norguet signe la nouvelle architecture intérieure des restaurants Mc Donald’s


Mc Donald’s confie à Patrick Norguet le soin de concevoir et dessiner la nouvelle identité architecturale de ses restaurants. Un projet aussi excitant par son ampleur que par ses contraintes techniques et sociologiques puisqu’il s’agissait d’accompagner le retour de Mac Donald’s à son mythe fondateur : le fast food familial. Si la famille est à l’origine de l’enseigne, son image a peu à peu glissé vers une tonalité plus urbaine et adolescente. Un retour donc à l’ADN Mc Do avec cette nouvelle architecture intérieure que Patrick Norguet fait rimer avec un retour aux racines, au propre comme au figuré.

La métaphore végétale, avec son dévelopemment en ramification, cette racine commune à la marque et à la famille est ici transposée en architecture transversale et expansive : le designer vient faire pousser une racine en contre-plaqué de bouleau dans le restaurant afin de créer des espaces, des fonctions, des ambiances qui induisent autant de comportements différents sans pour autant cloisonner.

Organique et fonctionnel ce mobilier / architecture proposent plusieurs scénari de vie, plusieurs postures de restauration  depuis le manger debout pour ado solitaire, l’alcôve pour amoureux jusqu’au service à table familial, une petite révolution chez Mac Donald avec la présence de bornes de commande numériques intégrées dans la racine et réparties dans l’ensemble du restaurant. Désormais un mère de famille peut installer sa progéniture à table, commander sur une borne proche et attendre le service à table de ses repas.

 

Le design toujours aussi juste de Patrick Norguet joue du blanc contemporain qu’il vient contre-balancer par des coloris ludiques sans pour autant tomber dans les codes du “jouet” comme par exemple les éléments de rangement avec les cassettes de tôle peintes incluses dans la racine matrice.  Particulièrement soignées, l’ambiance lumineuse et la qualitée accoustique offrent un confort rare à l’utilisateur, tandis que la recherche d’une certaine radicalité passe ici par le choix de matériaux (contre-plaqué, tôle, béton, etc..), testés dans des conditions d’utilisation extrême pour répondre aux contraintes d’un restaurant aussi populaire.

Pour les assises, le designer utilise sa chaise en métal “Still” pour Lapalma dont il propose une version tabouret haut inédite dessinée spécialement pour l’occasion. Le sol en céramique également dessiné par Patrick Norguet pour Lea Ceramica donne immédiatement une tonalité particulière au lieu. Ces immenses plaques de 2 mètres ultra-fines cassent les codes visuels habituels : chaudes, graphiques sans pour autant être de la moquette, elles perturbent nos habitudes en termes d’aménagement de sol pour créer une vraie nouvelle typologie.

Testé en début d’année dans le restaurant pilote de Villefranche de l’Ouragais à 40 km de Toulouse, le concept a immédiatement séduit et fait ses preuves. 6 restaurants sont actuellement en cours de réalisation sur l’ensemble de la France.

www.patricknorguet.com