duendepr.com actualité Les tables par Edra

Les tables par Edra


“Capriccio”, la dernière table en date du fabricant italien résume à elle seule la liberté de ton, de création et de choix techniques laissés à Massimo Morozzi aux commandes artistiques d’Edra. Cette volute de métal et verre, condensé More is more d’une anti-économie de matière et d’une pure revendication du plaisir, est la dernière née d’une lignée de coups de coeur qui composent une politique de création totalement imprévisible. À la relecture d’un archétype contresigné par une star du design, Edra préférera toujours la prise de risque maximale du défrichage de terrain pour mettre à jour ses propres archétypes.

Capriccio
Jacopo Foggini, 2009

La base de Capriccio est constituée de tubes en acier inoxydable, brossé et poli à la main. Structurel, le premier soutient une grande surface plane en verre d’une épaisseur de 15 millimètres; le second est en quelque sorte décoratif, caractérisé par une écriture plus libre, des volutes plus marquées qui se croisent avec la surface plane et en sortent en deux points grâce à des nœuds. Le nom de la table – connu dans toutes les langues du monde – dérive d’une composition musicale caractérisée par une structure libre, laissant libre cours à l’inspiration du compositeur.

Brasilia
Fernando et Humberto Campana, 2005


Première née d’une série de jeu avec le miroir acrylique (Miraggio, Scrignio), “Brasilia” est une série de tables en forme de polygone irrégulier constitué d’un assemblage de différents miroirs en acrylique coloré. Le plan en acrylique repose sur un support métallique d’une épaisseur de 5 cm. La structure métallique est soutenue par trois appuis en aluminium brossé luisant. Ils sont disponibles en différentes hauteurs.

Baghdad
Ezri Tarazi, 2005


OVNI total. Qui aurait pensé qu’un plan de Bagdad, nouvel épicentre des tensions politiques mondiales, conçu par un designer israélien inconnu atterrirait dans la gamme d’un éditeur étiquetté luxe comme Edra ? Le plateau représentant la carte de la ville est réalisé par l’assemblage de milliers de petites chutes de pièces métalliques, parfaitement mises à niveau et soudées. Une performance technique qui permet l’absence de structure portante. Disponible en version haute ou basse.


Penta
Massimo Morozzi, 1997


Table pentagone irrégulier permettant l’assemblage de différents modèles pour composer un module plus grand sans être rectiligne. Disponible en bois, aluminium laqué et dans toutes les couleurs de la collection.


Neolitico
Massimo Morozzi, 1998


Table rectangulaire ou carré posé sur des colonnes d’aluminium.  Plateau bois ou laqué métal. Les pieds laqués ou polis mates sont disponibles dans différentes hauteur.

www.edra.com