duendepr.com actualité Nouveautés Tamawa 2010 à Maison & Objet

Nouveautés Tamawa 2010 à Maison & Objet

Retour de la bakelite et du jeune éditeur belge Tamawa à Maison & Objet avec deux nouvelles pièces : le porte-manteaux “Lock” par Sylvain Willenz et le projet “Nevroz”, un objet non identifiable en forme de quadrature du cercle au surréalisme typiquement belge proposé par l’artiste français Yann Lestrat. Deux pièces qui confirment l’extension de la gamme dédiée à la maison en marge de la collection d’accessoires et de bijoux dont le succès ne se dément toujours pas à retrouver sur Now ! Hall 7 Stand J2

Porte-manteaux “Lock” par Sylvain Willenz (2010)
Habitué des jeux de Mikado qu’il adore solidifier dans leurs chutes comme l’assise Dr B (des tiges de bambous trempées dans le latex) ou le porte-manteaux “Coated” (des tiges de bois nimbées d’acier), Silvain Willenz se saisit donc naturellement de la bille de bakelite comme d’une rotule inamovible; élément de blocage structurel pour ces trois tiges de frêne saisies à jamais dans l’espace pour composer une one minute sculpture permanente et fonctionnelle.


Boule niveau “Nevroz” par Yann Lestrat (2010)
Aussi inutile que le “Lock” est fonctionnel ! Avec la Boule niveau “Nevroz”  c’est un français qui cherche l’impossible niveau du plat pays au non-sens historique. Yann Lestrat est un artiste plasticien français dont le travail s’articule autour d’une réflexion sur la notion d’équilibre psychique, individuel ou collectif. Rien ne prédestinait donc cette pièce de 2003 à intégrer une collection d’objet pour la maison. Rien, sauf le goût pour l’impossible d’Hubert Verstraeten, directeur artistique de la marque, et bien sûr le débat permanent sur le statut décoratif de l’oeuvre d’art. D’un point de vue design, la boule niveau “Nevroz” est donc une scuplture mobile dont l’équilibre précaire vous permettra de ne pas trouver le niveau que vous cherchez.

La Boule niveau “Nevroz” est encore à l’état de prototype. Elle sera commercialisée courant 2010.

Tamawa à Maison & Objet
Now! Design à Vivre
Hall7  Stand J2


Tamawa.
Exercice de style radical, Tamawa utilise la bille de bakelite comme matériau exclusif. Une histoire de design qui reprend donc son cours exactement là où le mythique “Hang it all” de Charles & Ray Eames l’avait arrêté : 8 couleurs (les couleurs officiel du snooker) dans un matériau pour des billes allant de 2 à 16 cm de diamètres, tel est le vocabulaire  avec lequel le designer Hubert Verstraeten s’amuse et se contraint pour la conception illimitée d’une gamme d’objets. Démarrée par le bijou, la collection s’enrichit aujourd’hui d’accessoires et objets pour la maison (lampe, porte photos, porte manteaux) à la faveur d’une première collaboration avec le collectif Big Game. En japonais, Tamawa signifie littéralement “bille sur anneau d’acier”, le jeune éditeur belge parie donc sur le glissement de contexte pour proposer une gamme élégante et ludique. Débarassée de son folklore “snooker”, la bakelite redevient immédiatement une matière pure et profonde dont les qualités plastiques dépassent la salle de billard. L’idée du jeu est bien là pourtant, mais formel. Composer des possibles infinis – depuis l’objet précieux jusqu’au mobilier- avec cette petite sphère aussi basique qu’essentielle.

www.tamawa.be