duendepr.com actualité Felipe Ribon, Grand Prix de la Création de la ville de Paris catégorie Débutant

Felipe Ribon, Grand Prix de la Création de la ville de Paris catégorie Débutant

Felipe Ribon remporte le Grand Prix Design de la ville de Paris dans la catégorie Créateur Débutant. Tout juste diplômé de l’ENSCI, Felipe est un jeune designer multi-talentueux, assistant des frères Bouroullec depuis 2006 et photographe dès que son emploi du temps le permet ( il est par exemple le photographe attitré de Duende Studio). Il présentait ses deux derniers projets explorant chacun la thématique de l’économie et de l’élégance. “Une autre salle de bain” propose un rapport plus souple avec cette pièce d’eau souvent peu économe en eau, tandis qu’ “S.OS ” interroge le devenir possible des os de bovins produits à perte par l’industrie agro-alimentaire. Deux projets qui réussissent à porter un regard juste et élégant sur des thématiques qui pourrait sonner facilement “bio dingos” si elles n’étaient traitées avec intelligence, style et minutie.

Une autre salle de bain
Une salle de bain hygiénique évoque un lieu froid, lisse et blanc. Le défi consiste à proposer un environnement souple, chaleureux, tout en garantissant une incontestable propreté. Par ailleurs, aborder le thème de l’hygiène nécessite de s’intéresser à l’impact écologique de notre exigence de netteté. L’enjeu est d’optimiser les phases de nettoyage tout en limitant la consommation d’eau et le rejet de produits toxiques. L’autre salle de bain est constituée de vasques textiles et d’une gamme de robinets à débit variable. Ces éléments maximisent l’hygiène de l’espace et du corps, tout en prévenant la consommation d’eau et en facilitant la gestuelle liée aux diverses techniques de lavage.

Les vasques en textile offrent des surfaces souples, chaleureuses et douces. Le tissu tendu entre un rebord extérieur et une colonne d’eau crée un contenant au creux duquel l’eau peut s’écouler. L’élasticité du matériau lui permet de s’adapter aux structures métalliques qui le mettent en forme : la tension dessine des courbes lisses et pures qui n’offrent aucune aspérité à la saleté. Ces éléments en nano-textile antibactérien et imperméable sont déhoussables et nettoyables en machine. Leur entretien permet de se libérer de l’acte ménager et du décrassage manuel des surfaces.

Une gamme de robinets amovibles vient compléter cet ensemble. Inspirés des systèmes d’arrosage, ils permettent une grande précision de nettoyage tout en limitant les quantités d’eau utilisées grâce à des jets en bas débit. Leur entretien en machine à laver la vaisselle offre la même simplicité que celle des vasques.

S.OS
Comment revaloriser la matière osseuse issue de l’industrie agro-alimentaire ? Aujourd’hui, en France 20 millions de têtes bovines sont destinées à la consommation alimentaire. Les os issus de cette production industrielle sont considérés comme des déchets. Ils sont récoltés et calcinés. Cette matière minérale qui n’a aucune valeur commerciale aujourd’hui a été utilisée pour la fabrication d’objets domestiques par différents peuples à travers l’histoire. S.OS repose sur cette tradition et questionne son application pour des usages contemporains à travers plusieurs champs d’application :

Lunettes fabriquées sur le principe du lamellé – collé ( une couche d’os, une couche de colle souple ) qui lui donne à la fois flexibilité et résistance. Cette technique pourrrait permettre d’obtenir des couches de différentes couleurs grâce à une teinture.

Stylo. L’os pouvant s’usiner et se polire de manière très précise, il est utilisé pour fabriquer un stylo avec une partie grippée qui facilite la prise en main et une partie lisse agréable au toucher.

Talon Aiguille. L’os ayant un très grande résistance à la compression, il est sculptable pour en faire un talon aiguille dans la prolongation de la structure osseuse de la jambe.

Touche de téléphone portable. Très bon isolant thermique et électrique, l’os est utilisé ici pour la fabrication de pièces en relation à l’électronique, afin de combiner son caractère traditionnellement ornemental avec son potentiel technologique.

Objets jetables liés a l’alimentation. L’os étant une matière alimentaire biodégradable, il est idéal pour la fabrication d’objets à usage unique (souvent réalisés en plastique ) en contact avec la nourriture : une touillette à café, un batonnet à esquimeaux, un pic apéritif , une spatule.

Felipe Ribon, designer. Diplôme de l’ENSCI-Les Ateliers en 2008, il travaille avec Ronan & Erwan Bouroullec depuis 2006. Il a reçu cette année le “Best of the best” Reddot Award et le grand prix du public Design Parade 04 à la Villa Noailles.

feliperibon.com