duendepr.com actualité «In the mood for life» par Grégory Marion & Laurianne Lopez

«In the mood for life» par Grégory Marion & Laurianne Lopez

Grégory Marion & Laurianne Lopez présentent l’exposition “In the mood for life” au show room Jamin Puech avec la participation de Florent Coirier, designer invité, pour les objets. Les phénomènes naturels ne persistent jamais à l’identique. Leur instabilité, leur tremblement, leur caractère vibratile et mouvant suggèrent alors aux designers d’envisager les objets tels des organismes, des corps en devenir.

Grégory Marion et Laurianne Lopez proposent des productions qui soutiennent le vivant et ménagent le secret de son déploiement sauvage. Le duo travaille le décor comme un principe de développement, une puissance émancipatrice, un processus plutôt qu’une forme ou un signe statufié. Ainsi, l’aspérité textile se propageant, transfigure les supports et suggère des usages non-prémédités. Les entrelacs tourbillonnent, croissent et se meuvent audacieusement, ils engendrent des formes graphiques et sensuelles inédites. Dans une mise en oeuvre nouvelle et inhabituelle, la matière débordante que fournit l’accord conjugué des techniques textiles et des échelles/matériaux surprenants, intrigue et exalte nos émotions.

“In the mood for life”

Jusqu’au 10 décembre show room Jamin Puech

46 rue Provence

75009 Paris

Grégory Marion & Laurianne Lopez. Designers arpenteurs, elle, née d’un père colombien et d’une mère française et lui, né à Saint-Denis de la Réunion et ayant séjourné deux ans à Rio de Janeiro, ils ont en commun de partager un goût pour cette façon d’être que caractérise le «jeitinho brasileiro». Aujourd’hui, ils ont choisis ensemble de vivre et travailler entre Paris et Barcelone. Expérimental, le tandem varie les approches de conception : d’une part en « pensant avec les mains » pour interroger les procédés de fabrication et leurs potentiels, et d’autre part, en faisant émerger les projets d’enquêtes, d’une démarche proche d’une ethnologie du quotidien, en s’intéressant, notamment, aux pratiques populaires (aux « tactiques » au sens de Michel de Certeau), ou, plus simplement, en questionnant les objets qu’ils récoltent et collectionnent. Observateurs curieux et attentifs des relations entre les milieux naturels, les environnements humains, les contextes culturels, ils s’intéressent avant tout à la vie et aiment envisager leur pratique comme une poétique du vivant, un design « in the mood for life ». A partir de 2007, ils décident de s’engager dans une collaboration et forts de l’obtention, par concours, d’une résidence aux Ateliers de Paris (dédiée au développement des entreprises de création) et de plusieurs récompenses, notamment le premier prix du concours organisé par l’ANSP (l’agence nationale du service à la personne), ils construisent et consolident leur association sur leur double compétence complémentaire, le mobilier pour Grégory Marion (formé à l’école Boulle & l’ENS Cachan) et les arts décoratifs pour Laurianne Lopez (formée à l’école Duperré & Olivier de Serres). Tous deux détenteurs, d’un Master 2 Recherche en Design à la Sorbonne, ils débutent dans un premier temps en solo, l’un travaillant comme designer produit et mobilier pour l’AREP, filiale de la SNCF, puis pour Frédéric Ruyant, designer, et elle, designer textile, opérant dans le champ des objets et environnements, pour Alstom transports, dans l’édition (Mango, Flammarion, Belem) et pour la mode, conceptrice de décor chez Jean-Christophe Aumas, pour des événements et des vitrines de maisons de luxe telles que John Galliano, Paule Ka, Chloé. Depuis, leur travail s’articule autour de projets de recherche, de créations de mobiliers ou d’objets du quotidien, de décor (Show room Jamin Puech Paris), de scénographie événementielle (pour l’espace « Welcom to my house » au salon de la mode Pitti, à Florence), de différentes expositions (Paris et salon du meuble de Milan), et pour Grégory,de l’enseignement, car normalien depuis 2003, il a obtenu l’Agrégation d’Arts Appliqués en 2008.

www.marionlopez.com