duendepr.com actualité “Clous” et “Claustra” par François Bauchet

“Clous” et “Claustra” par François Bauchet

bauchet-clou

Deux nouveaux projets de François Bauchet. Le système de rangement “Claustra” pour la galerie Kreo et les bornes urbaines “Clous” dont les premiers modèles sont installés sur le parvis de la gare de St Etienne.

“CLOUS”
Bornes urbaines en fonte

Partie intégrante du vocabulaire urbain, les clous trouvent avec François Bauchet une nouvelle formalisation qui s’intégre tout naturellement à la ville. Plus question de seulement traverser plus ou moins dans les clous, vous pourrez désormais vous y asseoir.
fb-cit
Ces bornes permettent de se reposer un instant, poser son sac, passer un coup de fil. Disséminées dans l’espace urbain ou, au contraire, rapprochées de façon plus dense, elles deviennent des points de rencontre dans la ville. D’autres, plus hautes, sont des bornes dissuasives pour la circulation automobile.

Assise : h : 56 cm
Borne dissuasive: h : 92 cm
Matériau : fonte

Les bornes “Clous” sont désormais au catalogue d’GHM, éditeur spécialisé en mobilier urbain.

“CLAUSTRA”
Edition limitée Galerie kreo (2008)

claustra-1
©Fabrice GOUSSET
COURTESY GALERIE KREO

« Claustra » est un meuble-bibliothèque modulable qui permet de redéfinir des espaces. Il est constitué d’éléments identiques qui se superposent en se croisant, à la manière d’un mur de briques, tout en ménageant une transparence globale de la construction. Ce type d’assemblage permet de créer différentes configurations, allant du meuble droit, simple, à la micro-architecture, beaucoup plus complexe, et donne lieu, à chaque fois, à la création d’un meuble de forme et de dimension différentes, générant des espaces plus ou moins clos, des îlots intimes, voire confinés.
claustra-c7b
La façon dont on l’utilise permet, en effet, de passer d’une construction très ajourée à un cloisonnement opaque, lorsque celui-ci est rempli de livres. C’est un système libre, facilement appropriable. À la manière d’une accumulation spontanée, « Claustra » est une construction vivante et légère. Le raffinement de l’essence – du pin d’Orégon –, la disposition des assemblages et l’échelle des pièces de bois le figent dans un équilibre paradoxal.
Constance Rubini
claustra-c8

* * *

fbcouleur
François Bauchet, designer est né en 1948 à Montluçon (France). Il a fait ses études à l’École des beaux-arts de Bourges. De 1978 à 1982, il a été chargé de cours à l’École des beaux-arts de Mâcon. Depuis 1982, il enseigne à l’École des beaux-arts de Saint-Étienne. En 1983, son premier projet, réalisé avec le soutien du VIA et baptisé « C’est aussi une chaise », est présenté au Salon des artistes décorateurs (SAD). De 1984 à 1998, il collabore avec la galerie Neotu. En 1987, il aménage les bureaux de la Fondation Cartier, à Jouy-en-Josas (78) et participe à la Documenta 8 de Kassel. S’enchaînent ensuite divers projets : vitrines et mobilier d’accueil du Centre d’art de Vassivière-en-Limousin, accueil du musée d’Art et d’Industrie de Saint-Étienne, mobilier d’exposition et café de la galerie du Jeu de Paume, à Paris, mobilier, passerelle et folie pour le parc du château d’Azay-le-Rideau… En 2000, le musée des Arts décoratifs de Paris organise une exposition personnelle autour de son travail. En 2001 puis en 2003, la Galerie kreo lui consacre deux expositions personnelles. En 2002, il est désigné « Créateur de l’année » au Salon du meuble de Paris. Ses meubles et objets sont actuellement édités par la Galerie kreo, Cinna, Ligne Roset, Ercuis, Haviland, GHM…
Ses œuvres appartiennent notamment aux collections permanentes du FNAC, Paris, du musée des Arts décoratifs, Paris, du musée du Design, Lisbonne…

Remerciements texte et photos galerie Kreo, Aurélie Julien, Constance Rubini

www.francoisbauchet.com